Un nouveau tournant pour l’Afrique - Paradise Seeds A Paradise Seeds, nous aimons garder un oeil sur l'évolution du monde du cannabis, et cette année, nous avons couvert la scène dans les pays européens comme le Royaume-Uni, la France et l'Italie tout en vous tenant au courant de ce qui se passe au Canada.

Cependant, il y a un continent qui a été traditionnellement très calme sur le front des nouvelles du cannabis, ce qui est surprenant étant donné sa longue association historique avec la plante sous forme de plantes et de résine (la production de haschich qui prédomine en Afrique du Nord). L'Afrique a longtemps eu la réputation de produire du cannabis, de l'herbe de brousse bon marché qui était importée en Europe avant que la culture du cannabis à la maison deviennent populaire, sous l’appellation de «Landrace», dont la seule mention était suffisante pour faire saliver les connaisseurs!

Ces variétés célèbres incluent la Durban Poison, la Kilimandjaro, la Swazi Gold et la Malawi, sans oublier la puissante sativa légendaire, Black African Magic (nommée ainsi parce que les bourgeons sont en fait noirs) qui est presque aussi rare que la légende du continent animal, le rhinocéros noir!

Un nouveau tournant pour l’Afrique - Dutch Dragon - Paradise Seeds Chez Paradise Seeds, nous avons toujours été de grands fans du pool génétique africain et notre souche gagnante la Dutch Dragon est un exemple d'une variété de Paradise qui a l'Afrique dans ses racines.

Le cannabis légal pousse au Lesotho

Cependant, nous en entendrons peut-être beaucoup plus sur l'Afrique et le cannabis dans les années à venir à la suite de l'annonce récente que l'Afrique a accordé sa première licence pour cultiver légalement de la marijuana médicale. Verve Dynamics a reçu le feu vert pour commencer à cultiver, transformer et vendre de la marijuana médicale à des fins médicales et scientifiques par le ministère de la Santé du Lesotho.

Si vous n'avez jamais entendu parler du Lesotho, vous n'êtes probablement pas seul! Avec 2 millions d'habitants, cet État enclavé est complètement entouré par l'Afrique du Sud. Le climat et la géographie du Lesotho - haute altitude, bon approvisionnement en eau et sol fertile - en font un environnement de culture parfait. En conséquence de quoi, le peuple du Lesotho a une longue tradition de culture du cannabis et de son utilisation à des fins médicinales.

En raison de la pauvreté domestique (on estime que 40% de la population vit avec moins de 1,25 dollar par jour), la culture du cannabis a toujours été populaire au Lesotho et a été identifiée comme la culture commerciale numéro un pour les agriculteurs du pays. produit vendu en Afrique du Sud.

Quelle voie pour le cannabis en Afrique?

Beaucoup dans la région espèrent que cette licence n'est que la première étape d'une approche plus progressive du cannabis en Afrique. Un rapport de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime estime que 7,7% de la population adulte sur le continent (plus de 38 millions de personnes) consomme du cannabis chaque année. Les avantages économiques potentiels pour un marché réglementé du cannabis légal feront que beaucoup dans l'industrie vont surveiller de près les développements.

Du point de vue médical également, le potentiel est énorme et à mesure que les recherches scientifiques sur les bienfaits pour la santé se poursuivent, la relation historique de la région avec la consommation de cannabis pourrait procurer des avantages supplémentaires basés sur les connaissances et l'expérience.

Nous espérons que, quoi qu'il arrive en Afrique, c'est l'Afrique qui en profite et que le cannabis ne devienne pas la denrée la plus récente de ce puissant continent à être colonisé par des capitaux étrangers à la recherche du profit. Un modèle socialement responsable, qui considère le bien-être des utilisateurs comme générateur de richesse est poursuivi par la Fondation Daya au Chili et la prochaine génération de pionniers verts en Afrique tirerait profit de l'adoption d'un modèle similaire.