autoflowers

Si vous avez loupé l’opportunité de semer vos graines de Cannabis plus tôt ce Printemps, pas d’inquiétude !  Il est peut-être trop tard pour les variétés photopériodiques mais en commandant des graines de Cannabis Autoflo maintenant, et avec un peu d’aide de la team Paradise, il est encore temps pour une formidable récolte cette saison !

Les variétés de Cannabis Autoflo permettent au cultivateur débutant comme au jardinier amateur de profiter d’une plante facile à cultiver, dont la récolte est rapide et d’une nature si polyvalente qu’elle est autant heureuse sur un balcon ensoleillé que dans un jardin ouvert ou une installation pro en salle de culture indoor. Les avantages sont évidents et les lauréats sont nombreux : cultivateurs de régions Septentrionales où les étés sont courts et le temps variable, jardiniers urbains ayant un espace limité (la hauteur des autoflos varie entre 100-115cm) et ceux juste curieux d’essayer leurs mains vertes sur une plante de Cannabis complaisante.

Aujourd’hui, nous constatons un intérêt grandissant pour les variétés Autoflo Paradise Seeds. La plupart viennent de personnes nouvellement attirées par la culture du Cannabis, notamment des cultivateurs seniors et des usagers médicaux. Comment, donc, maximiser une récolte à floraison automatique ? En expérimentant en compagnie de Top Shelf Grower et en regardant ses travaux pratiques sur la chaine Youtube de Paradise Seeds. Dans sa série de tutoriels, les réponses aux questions les plus couramment posées sur la culture du Cannabis Autoflo y sont développées.

À vos Marques, Prêt, Partez !

L’astuce avec les plants de Cannabis à floraison automatique est de les considérer comme des entités différentes de leurs semblables photopériodiques (dont la floraison dépend des heures de lumières qu’elles reçoivent). La durée de leur récolte 7-9 semaines, contre 5-6 mois pour les variétés à photopériode, signifie que la culture des variétés Autoflo exige une réponse rapide et une action synchrone avec le besoin. Les Autos sont un peu comme des pop-corn : une fois les graines lancées, il faut peu de temps avant qu’elles n’explosent en foisonnement.

“Avec le cycle de vie accéléré du Cannabis Autofloraison, la gestion du temps fait absolument tout. Vous devez agir tôt et vous ne pouvez pas faire d’erreur” dixit Top Shelf Grower dans sa série vidéo ‘Area 51 Autoflowering Cannabis Test Site’. “J’espère que vous allez apprécier cette série et la suivre. Nous sommes au début d’une toute nouvelle aventure Aurofleurie !”

Dix vidéos permettent de suivre par étapes le processus de culture des autoflos, de la graine à la récolte. Ce qui diffère ici, c’est l’aspect ‘test site’ qui compare les performances de plantes cultivées selon différentes techniques et conditions. Sont également abordées les questions les plus fréquemment posées sur la culture des floraisons automatiques, avec des liens vers les vidéos pertinentes de la série.

Comment faire germer les graines de Cannabis Autoflo ? Et bien tout simplement de la même manière que toutes les graines de Cannabis (TSG video series Episode 1). Certains cultivateurs placent les graines entre deux feuilles de papier humide (type essuie-tout, pas de coton), alors que d’autres font tremper les graines dans un verre d’eau (non chlorée).

Quelle taille de pot doit être utilisée? Parce-que les Autos ont vraiment une croissance rapide, il est recommandé de les semer dans leur pot définitif. Toutefois, des cultivateurs d’Auto préfèrent démarrer les semis comme d’usage dans un pot plus petit avant de transplanter (Episode 2). Dans la série, le TSG montre comment adapter des objets de la maison pour facilité les bonnes conditions : des serres faites de bouteilles en plastique ou des pots fabriqués à partir de gobelets! Comme pour tout Cannabis qui pousse, la règle générale est : plus grand est le pot, plus grande est la plante !

Est-il possible d’étêter et de tailler les autoflos? En raison de leur croissance accélérée, la sagesse conventionnelle ne le prône pas car cela peut causer un stress excessif à la plante et altérer son développement (les autos bourgeonnent durant le mois qui suit la germination). Le TSG montre qu’il est quand même possible d’étêter (Episode 3) et de tailler (Episode 4) des autos, en soulignant qu’avec ce type de plante, le timing fait tout.

Une plante à floraison automatique peut-elle rivaliser avec une plante photopériodique? Le fait est que les plants de Cannabis féminisés sont plus hauts en taille mais, si on raisonne en termes relatifs, c’est-à-dire en comparant la durée des périodes de croissance et en tenant compte des différences de taille naturelles, les performances des autoflos sont impressionnantes. Découvrez les autoflo du Top Shelf Grower mises en comparaison avec des variétés photopériodiques (Episode 5).

L’Histoire des Variétés de Cannabis Autofloraison

Une variété autofloraison est le croisement d’une génétique de Cannabis Indica et/ou Sativa avec un cannabis ruderalis, plante de courte croissance trouvée près du Cercle Arctique et fleurissant naturellement, quelles que soient les heures de lumière qu’elle reçoit. Découverte au début des années 1900 en Russie, une théorie donnée à son existence est d’être une graine ‘échappée’ d’une plantation de chanvre qui s’est ensemencée et adaptée à son environnement.

C’est au début de ce siècle que les gènes Rudéralis ont été sélectionnés et croisés avec des plantes Indica et Sativa afin de produire les premières variétés autoflo commercialisables. Et il a fallu un moment pour que la communauté des cultivateurs de Cannabis adopte pleinement les autofloraisons. La grande résistance concernait les questions de qualité : ces plantes n’étaient pas géniales en terme de croissance, de goût et de rendement. Mais la science a corrigé très rapidement ces aléas. Paradise Seeds fait partie de la première vague de producteurs à lancer des variétés de Cannabis autoflo de haute performance, Vertigo, Pandora, Auto Jack et Automaria ll par example.

Selon l’auteur-jardinier Jeff Lowenfels, les autoflos changent la donne et rendent le Cannabis accessible à “votre mère ou votre tante et votre oncle”. De son opinion c’est une plante, tout comme le pois-gourmand, qui ne se présente qu’une ou deux fois dans une vie. “Je suis convaincu que la plante de Cannabis autofloraison est la prochaine tomate!” JF.