Que pouvons-nous apprendre du mouvement canadien de légalisation de la marijuana? - Paradise Seeds Le gouvernement canadien a annoncé une nouvelle loi visant à rendre l’herbe légale en 2018. Qu'est-ce que cela signifie et quelles sont les leçons que les activistes du cannabis peuvent apprendre pour changer les idées politiques sur la législation du cannabis...

Commençons ce blog avec une invitation à chanter! Pourquoi? Parce que nous devons célébrer la nation du Canada, qui éclaire la voie à suivre pour nous tous qui cherchons la voie de l'espoir, la vérité et la liberté pour notre plante de cannabis bien-aimée. Alors rejoignez-nous maintenant, ouvrez une fenêtre et chantez fort l'hymne “O-Canada! Our home and native land…”

Ok, maintenant fermer la fenêtre, ignorer le son de votre voisin qui cri, arrêtez les hurlements du chien et lisons!

En avril, le gouvernement canadien a pris l'initiative audacieuse d'introduire la loi qui résultera (si, comme prévu, elle est approuvée par le Parlement), à la vente légale de marijuana en 2018. C'est une décision historique, car le Canada deviendra le Deuxième pays dans le monde à légaliser le cannabis (le premier étant l'Uruguay) et le premier des pays du G7.

Que signifie la légalisation?

Alors que les détails doivent être décidés, ce sont les premières hypothèses sur la légalisation de 2018:

  • Le cannabis sera légal à l’achat pour les plus de 18 ans (bien que certaines provinces peuvent fixer une limite d'âge différente).
  • Chaque ménage pourra cultiver légalement 4 plantes.
  • Les détaillants agréés pourront fournir du cannabis à la consommation pour le public.
  • La possession de 30 grammes (un peu plus d'une once) sera légale.
  • Les prix de la marijuana seront fixés par le gouvernement, en accord avec les provinces.

Cependant, il existe encore une grande incertitude dans ce passage à la légalisation. Le gouvernement voudrait que l'approvisionnement en herbe et en hash soit restreint aux fournisseurs autorisés et les producteurs du marché noir seront ciblés par les forces de l'ordre. Une telle réglementation ne sera pas populaire auprès des masses dans la communauté du cannabis qui verront cette politique comme une excuse pour que les grandes entreprises puissent se lancer dans la scène.

Que pouvons-nous apprendre de la légalisation du Canada?

Cependant, dans l'ensemble, la légalisation est beaucoup plus jolie que la criminalisation! Les gouvernements du monde entier les surveillent de près, et il y a également des leçons pour les militants du cannabis.

Que pouvons-nous apprendre du mouvement canadien de légalisation de la marijuana? - Justin Trudeau @ VICE - Paradise SeedsEn plus d'éliminer l'élément criminel de l'offre du marché noir, le président canadien, Justin Trudeau, a parlé de la nécessité de “protéger nos enfants”. Il s'agit d'un objectif important pour sa politique de légalisation et a été fortement influencé par la pression exercée par l'Alliance canadienne des femmes NORML, qui a mis en place en 2012 et fait pression sur Trudeau pendant que son parti libéral était en opposition.

Les membres de l'Alliance ont également fait pression sur les femmes députées et elles ont conservé un message simple; "Si vous êtes pour les enfants, vous devez réguler", a déclaré la présidente Sandra Colasanti au magazine Weed World l'année dernière. "Nous avons soutenu que la réglementation permettrait de se débarrasser de l'élément criminel et du marché noir ... C'était un message qui avait beaucoup de sens commun derrière et lentement ce message a commencé à rentrer. "

Le souci constant, en utilisant ce message très simple, a lentement commencé à transformer l'opinion, le politique et le public, attirant l'intérêt des médias sociaux et traditionnels en 2014. Lorsque les libéraux ont gagné de façon inattendue les élections en 2015 (de la troisième place au pouvoir avec un saut de 32 à 184 sièges), la légalisation du cannabis était sur le manifeste et le reste est l'histoire.

La leçon à apprendre ici est que les gens peuvent faire le changement. L'activisme est un marathon, pas un sprint, et le changement se produit rarement du jour au lendemain. Si vous souhaitez faire quelque chose au sujet des lois sur le cannabis dans votre pays, le seul endroit oû les adversaires de la légalisation souhaitent que vous soyez c’est sur votre canapé, fumant et regardant de la merde sur le téléviseur ou sur Internet. Lève toi, active-toi, sois le changement!