Le Palissage Extrême du Cannabis pour de l’herbe!

Le palissage extrême du Cannabis rapporte gros! - Paradise Seeds Vous connaissez la phrase "le cannabis n'est qu'une mauvaise herbe, ça va pousser partout"? Eh bien, ce n'est pas tout à fait vrai si vous prenez la définition de Google d'une mauvaise herbe comme une plante sauvage qui pousse là où elle n'est pas voulue. Cette plante est très certainement désirée - mais elle a l'habitude de grandir assez bien par elle-même aussi. Dans certaines parties du monde - Inde, Afrique et Amérique du Sud - les plantes de marijuana poussent à l'état sauvage sans aucune interventions humaines.

Oui, c'est par nature une plante rustique et pourtant le cultivateur moderne de cannabis la traitera souvent plus comme une fleur de qualité, une petite princesse remplie de délicieuses friandises sous forme de nutriments! Tous les producteurs veulent maximiser leur récolte, mais sommes-nous coupables de donner trop d'amour à ces 'mauvaises herbes' ?!

Palisser les plantes pour une meilleure récolte

Ces dernières années, avec plus d'informations disponibles et une meilleure technologie, de nouvelles techniques ont émergé qui ont changé la pensée conventionnelle sur la façon de cultiver des plantes de marijuana. Paradise Seeds s'est concentré sur des techniques telles que le SCROG (Screen Of Green), le SOG (Sea Of Green) et LST (Low Stress Training) dans des articles précédents. Les plantes cultivées à travers ces méthodes sont très différentes de la forme traditionnelle de la plante de cannabis en 'arbre de Noël'.

Bien que ces techniques soient de plus en plus utilisées dans les salles de culture en intérieur, elles peuvent également offrir de grands avantages pour un producteur extérieur. Cependant, il faut parfois abandonner la vieille voie fidèle et essayer quelque chose de nouveau.

Le palissage extrême du Cannabis rapporte gros! - Paradise SeedsLe Palissage extrême du Cannabis est facile

Traitez votre plante comme de l’herbe et soumettez-la à un peu de palissage extrême ! Quand Elle atteint quatre ou cinq nœuds, commencez à l'attacher. Pliez la tige et ancrez-la! Pas besoin d'outils fantaisistes - piquets de tente, attache-câbles, ficelle, lacets ... Oui vous vous sentirez mal! Votre pauvre petite plante ressemblera à un animal pris au piège, toute tordue et pliée et vous vous sentirez comme un monstre cruel pour ce que vous avez fait.

Au retour le lendemain vous serez agréablement surpris. Non seulement la plante va bien, mais elle sera ravivé et adapté à sa nouvelle trajectoire! C'est l'astuce de l'entraînement extrême du cannabis. répétez le processus tous les quelques jours, continuez à plier votre plante et commencez à sculpter. Vous allez bientôt vous rendre compte de l'incroyable pouvoir de la plante de cannabis à répondre à être traité méchamment!

Sur la photo une Belladonna de Paradise Seeds prête à être récolté à la fin du mois d'octobre dans un jardin du nord de l'Europe. Cette plante a été formée en spirale et sa forme unique offre de grands avantages au cultivateur de cannabis en plein air.

Un des plus grands avantages de l'utilisation de cette méthode est le fait que votre plante de cannabis est beaucoup plus facile à camoufler. Si vous avez un problème avec vos voisins curieux, ou si vous voulez simplement être plus discret, une plante de cannabis sculptée par un entraînement extrême se fond dans le décor grâce à sa forme peu orthodoxe et à sa voilure basse.

Contrairement à la production de gros bourgeons sur une plante traditionnelle, l'entraînement au cannabis produira plus de bourgeons de taille égale. C'est parce que la charge est répartie de sorte que tous les bourgeons sont exposés à la lumière. Le fait de les étaler et de les réduire en taille augmente également la circulation de l'air, permettant une meilleure protection des moisissures. La hauteur rabougrie les rend également plus faciles à couvrir pour protéger les bourgeons des pluies d'automne.

Les risques du Palissage Extrême du Cannabis

Trop stresser la plante peut avoir un effet négatif. L'un des problèmes avec la technique de culture connue sous le nom de «multiplication» (couper la tige pour étaler la croissance) est que le temps de récupération pour une plante stressée engendre une phase végétative plus longue. Il y a aussi le danger de casser des tiges à cause de trop de palissage.

Le palissage extrême du cannabis n'est peut-être pas pour tout le monde, mais pour un jardinier en plein air qui aime faire preuve de créativité, il y a une réelle satisfaction à sculpter une plante ... même si vous aurez du mal à y arriver!