7 cannabis strains that help you with creativity

Pour certains, Septembre est un mois un peu tristounet qui signifie fin de l’Été, retour au travail,  en bref : la rentrée… Toutefois, pour le cultivateur de Cannabis en extérieur, Septembre est le beau mois de la floraison! Puisque la nature suivra son cours durant les mois à venir, le jardinier, au nom de la protection des cultures outdoor de Cannabis, doit donc se tenir prêt. La vigilance à ce stade augmente forcément les opportunités d'une récolte exceptionnelle!

1) Surveillez la météo!

Les mois d'Automne montrent souvent des incohérences météo, garder un œil sur les prévisions à long terme s’avère donc utile. Les nuits commencent à refroidir l’air, parfois apportant même un gel en début de saison et des fluctuations de température dramatiques peuvent arriver. La pluie est également un problème, particulièrement dans les régions Nord et spécialement si une baisse de la température de l’air l’accompagne. Cela peut favoriser la formation de moisissures sur les plants de Cannabis.

2) Protégez les plants de la Pluie

Les sommités fleuries de Cannabis sont plutôt robustes et une averse passagère ne les dérange pas trop. Cependant, une pluie soutenue a certainement un impact négatif sur les jolis amas de cristaux et inhibe le développement des bourgeons. La protection contre la pluie des cultures en extérieur devrait être une priorité mais, plus facile à dire qu'à faire avec de grandes plantes. Raison pour laquelle de nombreux cultivateurs optent pour un SCROG configuré afin de contrôler croissance et hauteur.

Évidemment, une protection optimale s’obtient avec des treillis en bois et des bâches de plastique transparent. Des structures plus temporaires aident bien également. On peut voir des tonnelles, des pergolas, des structures de tipis enveloppées de bâches et même de simples parapluies positionnés sur des cannes de bambou! L'astuce consiste tout bonnement à installer l’abri à temps pour affronter la pluie. Malheureusement, l'air sera toujours dense de par sa teneur en humidité, mais chaque petit geste aide.

3) Protégez les Plants du Soleil et du Gel

Dans les régions plus méridionales, la chaleur et le soleil peuvent aussi apporter leurs problèmes. Notamment sous forme de stress pouvant se manifester par des feuilles en coupe (bords se recourbant) ou par un foxtailing (buds en forme de queue-de-renard). Les clés pour éviter que cela ne se produise sont un rythme d’arrosage ajusté afin de garder les racines fraîches, et fournir de l’ombre aux plants. En Automne, les journées chaudes et ensoleillées peuvent souvent se suivre de nuits froides, ce qui entraîne un risque de gelée. Contrairement à la pluie, il est plus difficile de le prévoir. Si vous savez qu’un gel arrive mieux vaut couvrir les plantes par un voile d’hivernage (une fine bâche plastique peut s’utiliser), puis s’assurer de le retirer tôt le lendemain pour stopper l’accumulation de condensation sur les fleurs.

4) Regardez les Buds!

Tout au long du processus de floraison, contrôler quotidiennement les plantes est nécessaire. Investir dans une simple loupe ou une loupe de bijoutier permet de vraiment se familiariser avec ces ‘pépites’. La plupart des ravageurs et des maladies frappent pendant la phase végétative et posent le problème d’entraver la croissance. Au moment de la floraison, toute l’énergie de la plante est évidemment consacrée à la production des fleurs. À ce stade, une attaque mineure par un ravageur comme par exemple l’araignée rouge, ne sera pas fatale mais elle peut avoir un impact sur le rendement. Vérifier régulièrement les têtes permet de voir tout problème éventuel et de réagir avant qu'il ne devienne critique.

5) Soyez Vigilant Face à la Moisissure!

Plus dangereux à ce stade d'une culture de Cannabis en plein air : une attaque de moisissure sur les buds (cf. botrytis ou 'moisissure grise’). Cet ennemi du jardin est extrêmement furtif et peut facilement passer inaperçu jusqu’à ce que ce soit trop tard pour agir. Le signe révélateur de moisissure est lorsque les petites feuilles dépassant des bourgeons prennent soudainement une couleur grisâtre. Sur un coup d'œil, elles peuvent juste sembler être une autre feuille mourante, mais en y regardant de plus près, elles révèlent une tache de moisissure grise qui infecte le bourgeon. Vous pouvez consultez ici notre guide pour prévenir et identifier la moisissure des fleurs.

6) Laissez l'air circuler! 

Tailler la plante, généralement en pinçant les feuilles, pendant la phase de floraison peut être très bénéfique. Cela ouvre la zone des têtes et les expose au soleil d’Automne. Oter une partie de ce feuillage aide également à donner un peu d'air aux plants, ce qui reste une des meilleures défenses contre la moisissure. Toutefois, cela doit être fait avec grand soin afin de stresser la plante le moins possible. Un tutoriel vidéo Skunkworks de Topshelf Grower traite de l’effeuillage et du lollipoping en phase de floraison.

7) Planifiez en Avance une Récolte Extérieure de Cannabis

L'imprévisibilité de l'Automne signifie qu'à mesure que les fleurs mûrissent, il est préférable de penser à l'avance le programme de nutrition et d'arrosage. Des précipitations prolongées et une humidité élevée de l’air créent les conditions idéales pour la moisissure et le mildiou, donc, ajouter davantage d'eau dans le sol ne fait qu'augmenter le risque. Il est essentiel de réduire la quantité d'eau donnée aux plantes si les prévisions météo à long terme indiquent de la pluie. Dans ces circonstances, il est même conseillé de laisser le sol sécher complètement après le rinçage final. Il peut être judicieux de tenir un journal avec une date de récolte estimée et de planifier les arrosages tout en gardant une certaine flexibilité par rapport au temps.

8) Soyez pragmatique!

La culture du Cannabis outdoor est différente d'une installation indoor, of course! Vous n'avez pas le luxe de pouvoir contrôler l’environnement. Parfois, seules les circonstances demandent d’agir. Si une semaine de pluie est prévue, vaut-il mieux couper les plants un peu tôt ou risquer de tout perdre à cause de la moisissure? Regardez la plante, utilisez votre instinct, soyez pragmatique!