Treating Yourself Cup 2014Cela aura été un printemps studieux pour Paradise Seeds. Nous avons beaucoup de projets exaltants, en ce moment, travaillant avec des partenaires de toute l’Europe, d’Amérique du Sud comme du Nord.

1st Prize Solvent Winner: Wappa by Paradise SeedsCe qui est passionnant est de voir à quel point la scène évolue sur le front du cannabis. Ce qui étais excitant, en participant à l’expo 2014, 2014 Champs Canada Expo à Toronto dans le centre de conventions du métro (du 23 au 25 Mai) avec notre stand. Pour nous participer à cette expo étais l’occasion, de constater par nous même, la situation canadienne et amener au gens du grand nord un certain gout du paradis.

Durant les quatre dernières années, Paradise Seeds s’est remarquablement distingué à la Cannabis Cup de Toronto- avec trois premières et une seconde place! Cette année, nous avons présenté, nos deux variétés médicales, la Durga Mata II et Nebula ll.
Mais c’est la Wappa qui nous a fait gagner la coupe en catégorie extraits. Une distinction qui prouve la qualité des variétés de Paradise Seeds dans le domaine médical; en effet les extraits ( BHO, huile , teintures, extrait de résine) représentent l’avenir dans le traitement des patients en offrant une dose concentrée pour une inhalation minimum.

Propriétés Médicinales. Riches en CBD

Les deux variétés ont commencé leur carrière à Barcelone (à la Spannabis) en Mars, ou les résultats des tests se sont montrés très encourageant. Nous avons collaboré avec CBD Crew pour développer des variétés aux propriétés médicales avérées, et aussi bien la Durga Mata II que la Nebula II a un ratio de CBD 25% supérieur à celui du THC.

Que représentent les nouvelles variétés de Paradise Seeds pour les usagers sous prescription ? Elles présentent l’avantage d’une meilleure relaxation, en réduisant la psycho activité (l’ivresse). Les variétés médicales ont prouvé leur bénéfice thérapeutique dans les cas suivants: Old school Medical Cannabis containers

• Anti inflammatoire – soulagement dans les cas d’arthrose, spasmes musculaires et menstruations douloureuses.

• Anti nauséeux – peut être propose comme alternative aux traitements antiémétique, avec bénéfice aux patients atteints du cancer.

• Anticonvulsif – réduction des crises d’épilepsie et des douleurs neuropathiques, rebelles aux antalgiques classiques.

• Réduction de la douleur – diminution et contrôle de la douleur (musculaires et nerveuses).

• Réduction de l’anxiété – apporte des niveaux d’anxiété diminués.

Cannabis Médical au Canada

Suivant un récent changement dans la loi cette année (La marijuana pour raisons médicales a vécu une nouvelle réforme), le cannabis médical est devenu un sujet brulant de conversation au Canada. Le Cannabis n’est pas légal dans le pays, bien qu’il ait été régulé par le gouvernement depuis 2001, avec des licences délivrées pour la culture de cannabis thérapeutique. Il y a approximativement 40,000 patients ayant accès au Cannabis médical au Canada.

Avant que la loi ne change en Avril, les patients ou leurs « caregivers » (une personne désignée pour cultiver le cannabis d’un patient) pouvait en toute légalité, cultiver 5 plantes, du moment qu’il avait obtenu préalablement une licence de production de Marijuana, du ministère de la Santé. (Health Canada).

Toutefois le résultat du changement de la loi fut que, le gouvernement a cessé de délivrer des licences de production à des petits producteurs. A la place il a choisi de licencier des producteurs plus importants, pour encourager la fourniture d’une Marijuana de qualité médicale. A l’aune de ces nouvelles règles, les patients seront limités à 150 grammes pour le transport, et ceux qui n ‘ont pas confirmé avoir détruit leur précédente récolte (sous licence), risquent une action de la police à leur encontre.

Le changement dans la loi est très controversé. Le gouvernement prétends que le nouveau système, garantira la production, en éliminant les risques liés à la sécurité d’opération de culture dans des maisons individuelles (risqué d’incendie, et pour la santé quant au suivi qualitatif du produit) et l’exploitation potentielle par des organisations criminelles.

Toronto City Picture Canada D’après la source de Media canadienne, CCTV, le gouvernement justifie sa décision en pointant le fait que, en 2001, il n’y avait que 100 licences distribuées, pour la culture médicale de Marijuana-v et en 2014 ce chiffre était de 37 000. Ce qui représente un total de 3.5 millions de plantes.

Cependant les usagers de cannabis médical, d’arguer que les nouvelles règles pour le cannabis médical, vont rendre leur médicine plus couteuse e leur liberté de choix plus réduite (quand vient le choix de la variété. Les usagers de cannabis médical craignent également des problèmes d’approvisionnement du fait d’une plus grande concentration de la production.

Quelques jours avant le passage effectif de la loi en Avril, les nouvelles règles ont été ébranlés par la procédure entamée par les cultivateurs et patients sous licence devant un tribunal fédéral. Le juges saisi, Michael Manson, estima que les détenteurs de licence pouvaient continuer à cultiver du cannabis, malgré les récents changements dans la loi. Alors que le gouvernement, est déterminé à poursuivre ses réformes, la situation au Canada apparait désormais plus que confuse.

 

Sources:

ctvnews.ca
hc-sc.gc.ca
vimm.ca
nhs.uk