Shopping Cart
Fast & Discreet shipping

Rapide et discret

| Finest Quality

La meilleure qualité

| Excellent service

Service excellent

Le Cannabis Peut-il Aider au Traitement des Cancers de la Peau ?

Ces dernières années, les études sur le potentiel du cannabis dans le traitement des cancers de la peau se sont multipliées. Certaines mettent en évidence la possible capacité des cannabinoïdes à réduire la prolifération des cellules anormales et à stimuler leur apoptose (mort cellulaire programmée), dans les cas de mélanome par exemple.

Si l’exposition directe au soleil nourrit le corps de vitamine D bénéfique, la sur-exposition est une cause fréquente de dommages cutanés. À court terme, cela se manifestent par des coups de soleil. À long terme par des effets de décoloration de la peau (les taches de vieillesse). Parmi les affections plus graves figurent les cancers : carcinome et mélanome. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que les cas mondiaux de mélanome atteindront près d’un demi-million d’ici 2040 (62 % d’augmentation par rapport à 2018). 

Rick Simpson, RSO et Cancer de la Peau

Pour tous ceux qui ont fait des recherches sur le potentiel du cannabis médical, le nom de Rick Simpson est familier. Cet éminent défenseur et activiste a développé un cancer de la peau (carcinome basocellulaire) en 2003 et s’est soigné lui-même en faisant sa teinture de cannabis. L’huile Rick Simpson (ou RSO-Rick Simpson Oil), est obtenue en mélangeant de la matière végétale de cannabis avec de l’alcool isopropylique à 99 %, chauffé jusqu’à ce que la solution devienne une huile concentrée. C’est devenu un modèle d’auto-traitement pour les usagers thérapeutiques. 

Rick Simpson affirme que ses excroissances cancéreuses ont disparu en quelques jours seulement. C’est une source d’informations et d’espoir pour des milliers de patients atteints de cancer dans le monde. Même si de telles expériences suscitent un grand intérêt, la communauté médicale exige, à juste titre, des preuves scientifiques pour en assurer la légitimité.   

Science du Cannabis et Traitement du Cancer de la Peau

Avec l’augmentation du nombre de cancers de la peau, décrite comme une épidémie mondiale par l’OMS, le cannabis, en tant que traitement possible du mélanome, devient inévitablement un domaine de recherche prisé. En raison de la nature agressive du mélanome (qui peut rapidement se propager à d’autres parties du corps), les traitements conventionnels tels que la chimiothérapie et l’immunothérapie sont limités dans leur efficacité. 

Les études se sont donc concentrées sur le potentiel des cannabinoïdes interagissant avec le système endocannabinoïde. Celui-ci régulant l’homéostasie de la peau (c’est-à-dire le maintient d’un état stable). L’intérêt d’un traitement utilisant des composés cannabinoïdes, comme le THC ou le CBD, est son application directe sur les cellules cancéreuses sans avoir d’impact sur les cellules saines. À la différence des thérapies cytotoxiques traditionnelles telle que la chimiothérapie.

Une étude menée par l’université Complutense sur la croissance des gliomes (cancer du cerveau) a montré qu’une combinaison de THC et de CBD sous forme d’un co-traitement avait un effet cytotoxique sur les cellules. En particulier le THC avec un effet antitumoral sur les cellules de mélanome. D’autres recherches ont testé l’hypothèse selon laquelle les cannabinoïdes favorisent l’apoptose dépendante de l’autophagie dans le mélanome (c’est-à-dire qu’ils provoquent à la fois la mort des cellules impures et le renouvellement des cellules saines). Menée sur des souris, l’étude a suggéré que les cannabinoïdes réussissaient à favoriser la mort cellulaire et à limiter la croissance tumorale, parfois mieux que les traitements de chimiothérapie habituels.

Bien que les recherches du corps scientifique sur le cannabis et le traitement du mélanome soient grandissantes, les progrès sont limités à des essais de très petite envergure et les preuves issues d’essais cliniques impliquant des sujets humains manquent encore. Par conséquent, les expériences telles que celle de Rick Simpson doivent être considérées comme des anecdotes et non comme des certitudes scientifiques. Toute personne envisageant d’utiliser de l’huile de cannabis à des fins thérapeutiques doit s’assurer de faire des recherches approfondies et demander un avis médical avant de se lancer dans le traitement.  

L’avenir pourrait apporter des pratiques médicalement approuvées concernant les traitements à base de cannabis pour le cancer de la peau. En attendant, le message pour les adeptes du soleil reste de réfléchir sérieusement au risque de mélanome et d’y aller doucement avec les bains de Soleil…

Laisser un commentaire

Related post