Shopping Cart
Fast & Discreet shipping

Rapide et discret

| Finest Quality

La meilleure qualité

| Excellent service

Service excellent

CANNABIS AND SKIN CANCER 1200X682 | Paradise Seeds | Meilleure qualité, génétique originale

Le Cannabis Peut-il Aider au Traitement des Cancers de la Peau ?

Ces dernières années, les études sur le potentiel du cannabis dans le traitement des cancers de la peau se sont multipliées. Certaines mettent en évidence la possible capacité des cannabinoïdes à réduire la prolifération des cellules anormales et à stimuler leur apoptose (mort cellulaire programmée), dans les cas de mélanome par exemple.

Si l’exposition directe au soleil nourrit le corps de vitamine D bĂ©nĂ©fique, la sur-exposition est une cause frĂ©quente de dommages cutanĂ©s. Ă€ court terme, cela se manifestent par des coups de soleil. Ă€ long terme par des effets de dĂ©coloration de la peau (les taches de vieillesse). Parmi les affections plus graves figurent les cancers : carcinome et mĂ©lanome. L’Organisation Mondiale de la SantĂ© estime que les cas mondiaux de mĂ©lanome atteindront près d’un demi-million d’ici 2040 (62 % d’augmentation par rapport Ă  2018). 

Rick Simpson, RSO et Cancer de la Peau

Pour tous ceux qui ont fait des recherches sur le potentiel du cannabis mĂ©dical, le nom de Rick Simpson est familier. Cet Ă©minent dĂ©fenseur et activiste a dĂ©veloppĂ© un cancer de la peau (carcinome basocellulaire) en 2003 et s’est soignĂ© lui-mĂŞme en faisant sa teinture de cannabis. L’huile Rick Simpson (ou RSO-Rick Simpson Oil), est obtenue en mĂ©langeant de la matière vĂ©gĂ©tale de cannabis avec de l’alcool isopropylique Ă  99 %, chauffĂ© jusqu’à ce que la solution devienne une huile concentrĂ©e. C’est devenu un modèle d’auto-traitement pour les usagers thĂ©rapeutiques. 

Rick Simpson affirme que ses excroissances cancĂ©reuses ont disparu en quelques jours seulement. C’est une source d’informations et d’espoir pour des milliers de patients atteints de cancer dans le monde. MĂŞme si de telles expĂ©riences suscitent un grand intĂ©rĂŞt, la communautĂ© mĂ©dicale exige, Ă  juste titre, des preuves scientifiques pour en assurer la lĂ©gitimitĂ©.   

Science du Cannabis et Traitement du Cancer de la Peau

Avec l’augmentation du nombre de cancers de la peau, dĂ©crite comme une Ă©pidĂ©mie mondiale par l’OMS, le cannabis, en tant que traitement possible du mĂ©lanome, devient inĂ©vitablement un domaine de recherche prisĂ©. En raison de la nature agressive du mĂ©lanome (qui peut rapidement se propager Ă  d’autres parties du corps), les traitements conventionnels tels que la chimiothĂ©rapie et l’immunothĂ©rapie sont limitĂ©s dans leur efficacitĂ©. 

Les Ă©tudes se sont donc concentrĂ©es sur le potentiel des cannabinoĂŻdes interagissant avec le système endocannabinoĂŻde. Celui-ci rĂ©gulant l’homĂ©ostasie de la peau (c’est-Ă -dire le maintient d’un Ă©tat stable). L’intĂ©rĂŞt d’un traitement utilisant des composĂ©s cannabinoĂŻdes, comme le THC ou le CBD, est son application directe sur les cellules cancĂ©reuses sans avoir d’impact sur les cellules saines. Ă€ la diffĂ©rence des thĂ©rapies cytotoxiques traditionnelles telle que la chimiothĂ©rapie.

Une Ă©tude menĂ©e par l’universitĂ© Complutense sur la croissance des gliomes (cancer du cerveau) a montrĂ© qu’une combinaison de THC et de CBD sous forme d’un co-traitement avait un effet cytotoxique sur les cellules. En particulier le THC avec un effet antitumoral sur les cellules de mĂ©lanome. D’autres recherches ont testĂ© l’hypothèse selon laquelle les cannabinoĂŻdes favorisent l’apoptose dĂ©pendante de l’autophagie dans le mĂ©lanome (c’est-Ă -dire qu’ils provoquent Ă  la fois la mort des cellules impures et le renouvellement des cellules saines). MenĂ©e sur des souris, l’Ă©tude a suggĂ©rĂ© que les cannabinoĂŻdes rĂ©ussissaient Ă  favoriser la mort cellulaire et Ă  limiter la croissance tumorale, parfois mieux que les traitements de chimiothĂ©rapie habituels.

Bien que les recherches du corps scientifique sur le cannabis et le traitement du mĂ©lanome soient grandissantes, les progrès sont limitĂ©s Ă  des essais de très petite envergure et les preuves issues d’essais cliniques impliquant des sujets humains manquent encore. Par consĂ©quent, les expĂ©riences telles que celle de Rick Simpson doivent ĂŞtre considĂ©rĂ©es comme des anecdotes et non comme des certitudes scientifiques. Toute personne envisageant d’utiliser de l’huile de cannabis Ă  des fins thĂ©rapeutiques doit s’assurer de faire des recherches approfondies et demander un avis mĂ©dical avant de se lancer dans le traitement.  

L’avenir pourrait apporter des pratiques mĂ©dicalement approuvĂ©es concernant les traitements Ă  base de cannabis pour le cancer de la peau. En attendant, le message pour les adeptes du soleil reste de rĂ©flĂ©chir sĂ©rieusement au risque de mĂ©lanome et d’y aller doucement avec les bains de Soleil…

Laisser un commentaire

Related post