Shopping Cart
Fast & Discreet shipping

Rapide et discret

| Finest Quality

La meilleure qualité

| Excellent service

Service excellent

Jakcywhite | Paradise Seeds

Rapport de Culture: Jacky White

Captivé par une lady pur sang

La Jacky White faisait partie du deuxième lot de nouvelles variĂ©tĂ©s fĂ©minisĂ©es mises sur le marchĂ© par Paradise Seeds en 2006, après que la sociĂ©tĂ© soit entrĂ© dans le business des graines fĂ©minisĂ©es en 2005 avec les versions fĂ©minisĂ©es des souches classiques de Paradise telles que la Sensi Star, la Dutch Dragon, la Nebula ou la ShĂ©hĂ©razade. Il y avait un cĂ©lèbre producteur allemand, M. Power-Planteur qui cultivait des graines fĂ©minisĂ©es de Jacky White dans son installation teste. Bien sĂ»r, il Ă©tait curieux de juger de la croissance, du rendement, de la puissance et du potentiel de l’arĂ´me de la gĂ©nĂ©tique elle-mĂŞme, mais il voulait aussi avoir une idĂ©e des capacitĂ©s de Paradise Seeds` en matière de breeding sur des semences fĂ©minisĂ©es – il n’avait jamais essayĂ© leurs graines fĂ©minisĂ©es avant. M. Power-Planter`s a Ă©tĂ© déçu, il fut impossible de soutirer la moindre information sur le pedigree de La Jacky White garder secrète par Luc, le breeder de Paradise Seeds, il ne rĂ©vĂ©la mĂŞme pas un dixième. Mission impossible, la gĂ©nĂ©tique de La Jacky White sera maintenu 100% secrète. Le seul fait connu est que La Jacky White est une souche principalement Sativa.

Couches blanches et épaisse de résine

Sept graines de Jacky White ont Ă©tĂ© semĂ©es, chacune d’entre elles germait sans aucun problème. Les plantes ont Ă©tĂ© mise en pots de 6 litres remplis de Plagron Royalty Mix et placĂ©s sous une CFL MaxGrow de 180 watts double spectre, exposĂ© Ă  un cycle de lumière de 18 heures. Elles sont restĂ©s trois semaines en croissance, croissance saine et homogène. Ensuite M. Power-Planter induit la floraison en passant le cycle de lumière Ă  12 heures par jour, remplaçant la CFL par une lampe Osram NAV-T de 600 watts. En 7-9 jours, elles formĂŞrent de petites pre-fleurs sur la tige principale, toutes les plantes de Jacky White montrèrent leurs sexes. Que des femelles bien sur. Les plantes avaient dĂ©veloppĂ© de forte ramification latĂ©ral et elles continuèrent leurs stretchs tout au long de la floraison, un comportement qui indique une bonne part de gĂ©nĂ©tique Sativa. Ce comportement conduit Ă  des nĹ“uds larges, mais la structure et la taille très compacte, dense et arrondie des bourgeons de la Jacky White pourraient bien compenser. Toutefois, M. Power-Planter ne pensa pas que l’effet de stretch venait de la gĂ©nĂ©tique de la Jacky White, mais il supposait plutĂ´t que cela venait dĂ» fait qu’il Ă©tait inexpĂ©rimentĂ© avec les nouveaux engrais BioCanna BioVega et BioFlores (les deux ayant des formulations nutritives faibles respectivement 3.5-1.0-5.5 et 2.5-2-5 NPK) qu’il a utilisĂ©s, parce que les plantes ont Ă©galement commencĂ© Ă  jaunir beaucoup plus tĂ´t que d’habitude. Il Ă©tait Ă©vident que M. Power-Planteur aurait dĂ» utiliser une concentration supĂ©rieure Ă  celle indiquĂ©e sur les bouteilles d’engrais. Je sais que plusieurs autres producteurs ont acquis une expĂ©rience similaire avec les engrais BioCanna, avec leurs plantes prĂ©sentant des symptĂ´mes de carence lorsqu’ils reçoivent la concentration standard d’engrais BioCanna. Luc aussi suppose un problème de nutrition, soulignant que Jacky White forme normalement de longs bourgeons gras ininterrompus.

Seulement quelques légères variations individuelles entre les plantes

Le ratio calice / feuille Ă©tait assez Ă©levĂ© avec la plupart des plantes. Elles ont produit de plus en plus de rĂ©sine au cours de la floraison et Ă  la fin, Ă©taient vraiment Ă  la hauteur des attentes suscitĂ©es par le nom de souche Jacky White, prĂ©sentant de belles couches blanches, Ă©paisses de rĂ©sine. L’arĂ´me des plantes de Jacky White Ă©tait une surprise, dĂ©gageant un parfum de pamplemousse incroyablement fort et dĂ©licieux qui m’a beaucoup rappelĂ© la Soma`s NYCD. Mais Luc niait toute relation avec la Diesel. Les sept graines de Jacky White tinrent leurs promesses de fĂ©minitĂ© fiable jusqu’Ă  la fin du cycle de culture, ne montrant pas le moindre soupçon de fleurs mâles. Après 61 jours de floraison, M. Power-Planteur rĂ©colta toutes les plantes, bien que seulement trois soient complètement mĂ»res, les quatre autres avaient besoin d’une semaine ou deux, un peu plus que ce qui Ă©tait indiquĂ© par Paradise Seeds (60 jours). Mais cette diffĂ©rence Ă©tait marginale et M. Power-Planteur du vider sa chambre Ă  cause d’un calendrier Ă©troit. Avec des hauteurs de 83, 89, 99, 101, 101, 104 et 105 cm, l’uniformitĂ© des sept plantes de Jacky White Ă©tait très satisfaisante, confirmant la description de Paradise Seeds « cet hybride principalement Sativa est Ă©galement remarquable pour sa stabilitĂ©, avec seulement de lĂ©gères variations individuelles entre les plantes « .

Les molécules de THC de la Jacky White prirent possession

Cinq plantes donnèrent entre 33 et 38 grammes secs de superbe sinsemilla, le rendement des deux autres (les plantes les plus courtes) Ă©tait juste au-dessous de 30 grammes – dans l’ensemble, pour des plantes cultivĂ©es Ă  partir de semences, la rĂ©colte Ă©tait clairement supĂ©rieure Ă  la moyenne. Selon Paradise Seeds, dans des conditions optimales, 600 grammes par m² sont possibles avec de Jacky White. Ils disent aussi que l’Ă©lagage ou le palissage pour augmenter le rendement fonctionne bien avec cette souche. Quand est venu le moment de la tester, nous Ă©tions très heureux par le fort et frais retour de Sativa des bourgeons de Jacky White. Le goĂ»t d’agrumes intenses se prĂ©cipita dans notre bouche, frais et extrĂŞmement Ă©nergisant, les molĂ©cules de THC prirent possession de nos cerveaux. Après un certain temps, cependant, le high Sativa changea en un effet plus Stone qui Ă©tait lui aussi agrĂ©able. M. Power-Planteur fut extrĂŞmement satisfait de la croissance fructueuse de la Jacky White, totalement subjuguĂ© par ces dames de pur sang. Il a Ă©normĂ©ment apprĂ©ciĂ© le fait que toutes les sept plantes furent 100% fĂ©minin et avaient cette saveur de citron ainsi que son high. La Jacky White peut Ă©galement ĂŞtre cultivĂ©e Ă  l’extĂ©rieur avec succès dans un climat modĂ©rĂ©ment ensoleillĂ©, maturation Ă  la mi-Octobre.

Données de culture:

Variété: Jacky White
Pedigree: Principalement Sativa
Croissance: 21 jours
Floraison: 61 jours
Medium: Plagron Royalty Mix
pH: 6.2-6.5
EC: 1.2-1.8
Lumière: Croissance: MaxGrow 8U Spectrum CFL (180 watts)
Floraison: 1 x 600 W Osram NAV-T, 1 x MaxGrow 8U Son-T en Cool Tube
Température nuit: 15-18 °C
jour: 23-27 °C
Humidité: max. 50 % en floraison
Arrosage: a la main
Engrais: BioCanna BioVega, BioCanna BioFlores
Stimulateurs/Additifs: BioCanna Bio Boost
Hauteur: 83, 89, 99, 101, 101, 104, 105 cm
Poids: 33 grammes en moyenne

Laisser un commentaire

Related post