Shopping Cart
Fast & Discreet shipping

Rapide et discret

| Finest Quality

La meilleure qualité

| Excellent service

Service excellent

growreport template | Paradise Seeds

Rapport de Culture: Original White Widow IBL

Paradise Seeds Ă  Ă©tonner le marchĂ© des graines cette annĂ©e avec la sortie de deux souches classiques sous forme de vraies gĂ©nĂ©tiques IBL (ligne de consanguinitĂ©) ayant pour base: L’original Cheese et l’original White Widow. Les utilisant comme Ă©lĂ©ments de base pour crĂ©er de nouvelles variĂ©tĂ©s. les IBL ne sont guère mis Ă  disposition du public par les breeders, de sorte que la diffusion de ces deux IBLs classiques doit ĂŞtre considĂ©rĂ©e comme un vĂ©ritable cadeau de la part de Luc breeder de Paradise Ă  tous les cultivateurs et les Ă©leveurs. Il estimait que le temps Ă©tait venu en 2012 d’ouvrir sa chambre au trĂ©sor et de partager certains de ces joyaux gĂ©nĂ©tiques pure race avec le monde du cannabis, Ă©galement le lĂ©gendaire white Widow qui est jeune et joli comme elle ne l’a jamais Ă©tĂ©, pouvant dĂ©sormais cĂ©lĂ©brer un lot de nouveaux mariages encore une fois Ă  travers le monde. Et elle est une pure dame, en effet, elle n’est disponible qu’en graines fĂ©minisĂ©es.

Célèbre pour ses couches de cristaux très épais et blanc

Après son introduction sur le marchĂ© en 1995, la white widow est devenue la reine incontestĂ©e de la scène pendant des annĂ©es, remportant de nombreux prix Ă  la Highe time et Ă  la Coupe Highlife, devenant Ă  jamais l’une des souches les plus populaires. CĂ©lèbre pour ses couches de cristaux très Ă©pais et blancs, elle est toujours une incontournable sur presque chaque carte de coffee shop nĂ©erlandais, un classique intemporel qui est toujours un dĂ©lice pour de nombreux cultivateurs et fumeurs dans le monde.
Luc a reçu Ă  la fois un clone femelle d’originale White widow et un clone mâle d’Ingemar, le breeder de la WW d’origine, en 1996 et les a utilisĂ©s comme base de reproduction pour un bon nombre de souches Paradise, amĂ©liorant la qualitĂ© des rĂ©sultats respectifs.
Son originale White Widow (50% indica, 50% sativa) fournit des plantes homogènes construisant de gros bourgeons centraux avec des tonnes de rĂ©sine et une très forte teneur en THC, son effet devrait ĂŞtre très fort et de longue durĂ©e, accompagnĂ© par une saveur agrĂ©able florale et pin. Elle prend environ 60 jours de la floraison Ă  la rĂ©colte, produisant jusqu’Ă  500 g / m² sous des lumières intĂ©rieures et jusqu’Ă  500g par plante Ă  la lumière naturelle (temps de finition dĂ©but Octobre, peut ĂŞtre cultivĂ©e en extĂ©rieur entre 50Âş et 50Âş sl nL).

Le Doc Ă©tait sur le front quand il a entendu que Paradise Seeds avaient libĂ©rĂ© l’original white widow IBL et instantanĂ©ment dĂ©cida de la mettre Ă  l’Ă©preuve dans sa chambre de culture. En raison de problèmes d’espace, il ne fit germer que trois graines fĂ©minisĂ©es qui ont rapidement germĂ© entre des feuilles de papier de cuisine humides, puis plantĂ©s dans des pots de 11 litres remplis de terre Plagron standard mix Ă  laquelle il avait dĂ©jĂ  ajoutĂ© 5% d’argile expansĂ©e et des Ă©clats de corne et mis ça dans un petit box de croissance sous deux lampes CFL secret Jardin 150 W Ă  haute efficacitĂ© pendant neuf jours.
Ensuite, les trois plantules ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©s dans la chambre de culture rĂ©elle baignĂ©e de lumière HPS et laissĂ©s lĂ  au stade vĂ©gĂ©tatif pendant deux semaines de plus. Ă€ l’âge de deux semaines, les plantes ont augmentĂ© de manière très homogène, prĂ©sentant une croissance corpulente, indica dominante, touffue avec de larges feuilles, mesurant seulement 10 cm de hauteur, avec dĂ©jĂ  5-6 n?uds et en consĂ©quence beaucoup de branches latĂ©rales.

Après 23 jours en phase vĂ©gĂ©tative, le doc induit la floraison en changeant le cycle de lumière de 18/6 Ă  12/12, dans le mĂŞme temps l’installation de deux lampes HPS GIB Lighting de 600 W et une 400 W Osram Son-T plus pour un spectre de floraison optimum . Lorsque les plantes sont depuis deux semaines en floraison, après avoir rĂ©vĂ©lĂ© leur sexe fĂ©minin, il y avait un effet de stretch notable qui a Ă©tĂ© apprĂ©ciĂ© par le DOC.
Une semaine plus tard, beaucoup de petite fleur en forme de rose avait Ă©mergĂ© ensemble le long des branches. Après quatre semaines de floraison, Le Doc dĂ©clare: « Maintenant, il y a beaucoup de grappes de fleurs très prometteuses sur les plantes, la production de rĂ©sine se met en route! Beaucoup de cristaux se dĂ©veloppent sur les calices et les feuilles des fleurs, les trois plants d’OG White Widow semblent Ă  la hauteur de la rĂ©putation de cette souche qui est une abondance de rĂ©sine ».

L’accumulation de Trichome devint extrĂŞmement vive

Alors que cinq semaines de floraison ont Ă©tĂ© passĂ©es, l’accumulation de trichomes est devenue extrĂŞmement rapide, relâchant une odeur florale douce intense, l’effet d’Ă©tirement semblait avoir pris fin, Ă  des hauteurs d’environ 65-75 cm.
Les trois plants ont fabriquĂ© des bourgeons très denses avec un ratio Ă©levĂ© calice / feuille, prĂ©sentant un excellent modèle de floraison. Après six semaines, pas un seul pistil de la fleur n’avait flĂ©tri, les trois plants d’OG White Widow avaient une apparence fraĂ®che et belle, avec de la rĂ©sine blanc argentĂ©. Une semaine plus tard, Le Doc a notĂ©: « Maintenant, les premiers pistils ont tournĂ© orange brun, le pic de l’impulsion de floraison semble ĂŞtre passĂ©, tandis que les trois plants continuent le pompage de nouvelles glandes rĂ©sineuses fraĂ®ches, ‘transpirant’ fortement. Ils prendront Ă©videmment un peu plus de temps Ă  mĂ»rir que dĂ©clarĂ© officiellement « .

Jusqu’Ă  la fin, les trois plants ont grandi et fleurirrent de manière très homogène, en matière de hauteur (68, 75 et 77 cm), de ramification, de modèle d’herbe, de contenu et d’odeur de rĂ©sine. Elles Ă©taient chargĂ©s avec beaucoup de branches latĂ©rales et de grands sommets gras, la formation d’un «tapis» de colas en dessous de la cola principale qui se dĂ©marquent d’entre eux. La première plante a Ă©tĂ© rĂ©coltĂ© après 62 jours, les deux autres ont suivi les jours 64 et 66. « Mais ça valait le coup d’attendre ses autres 2 Ă  6 jours, les calices de ces bourgeons de Widow sont devenus compacts, denses continuant leurs gonflements dans cette petite prolongation, un vrai plaisir Ă  regarder! »

La formidable puissance indica de la White Widow

Merci pour le rapport très Ă©levĂ© calice Ă  feuilles des bourgeons, le travail de rĂ©colte a Ă©tĂ© vite fait. Compte tenu de l’assez faible hauteur des plantes, Le Doc a Ă©tĂ© extrĂŞmement satisfaits des rendements des bourgeons secs qui Ă©taient de 62, 65 et 70 grammes de pĂ©pites de cristal de roche, blanches, dur qui avaient l’air très appĂ©tissante. Il apprecia aussi leur dĂ©licieuse odeur, elle Ă©tait agrĂ©ablement sucrĂ©e et doux, ensoleillĂ©, floral et avec en effet une certaine nuance de pin.
Bien sĂ»r, quand Le Doc fuma le premier joint d’original white widow il avait les plus hautes attentes, mais l’expĂ©rience qu’il vĂ©cut alors, stupĂ©fia mĂŞme un stoner de longue date comme lui: Il a Ă©tĂ© totalement claquĂ© par l’extraordinaire puissance indica de la White Widow en peu de temps, la moitiĂ© d’un joint a suffi Ă  le prĂ©cipiter profondĂ©ment dans son lit, se sentant complètement Ă©crasĂ©!
Bien que cette souche ait officiellement une teneur en sativa de 50%, cela n’a pas du tout Ă©tĂ© remarquĂ© par le Doc dans le high – quand il avait fumĂ© la seconde moitiĂ© du joint, il se sentait positivement dĂ©vastĂ© jusqu’aux os par la puissance de l’indica qui cognait dans son esprit et son corps pendant près de deux heures.

« Ce sont les formidables qualitĂ©s de l’original White Widow, l’un des smokes les plus forts que j’ai rencontrĂ© au cours des dernières annĂ©es », Le Doc a dĂ©lirĂ©, « les plantes sont très faciles Ă  cultiver et donnent d’excellents rendements. Pas de doute Ă  ce sujet: La White Widow originale est encore une reine, absolument sans rides, Ă©ternellement jeune! La version IBL du breeder Luc a montrĂ© de manière impressionnante pourquoi la gĂ©nĂ©tique White widow a atteint un statut lĂ©gendaire.

« Trois graines féminisées OG White widow sont disponibles pour 32 €, cinq pour 50 € et dix pour 90 €.

Données de culture:

Génétique: Original White Widow IBL (50% Indica, 50% Sativa)
Croissance: 23 jours aprés germination
Floraison: 62-66 jours, en géneral 60 jours
Support de culture: Plagron Standard Mix avec 5% argile expansé et des éclats de corne, pots de 11 litres
pH: 6.0–6.5
EC: Croissance: 1.2–1.6 mS
Floraison: 1.6-2.0 mS
Lumière: neuf premier jour de culture: 2x TLC 150
Reste de la croissance: 2x Osram Plantastar 600 W HPS
Floraison: 2x GIB Lighting 600 W HPS + 1x 400 W Osram Son-T plus
Température: 23-26°C (jour) 18-20°C (nuit)
Humidité: Croissance: 40–60%
Floraison: max. 50%
Arrosage: A la main
Engrais: HeSi BlĂĽhkomplex, HeSi Phosphor Plus A partir de la 4eme semaine de floraison
Additifs/stimulants: Plagron Seed Buster Plus, HeSi SuperVit et Wurzelkomplex
Taille: 68, 75 et 77 cm
Poids: 62, 65 et 70g

Laisser un commentaire

Related post