Shopping Cart
Fast & Discreet shipping

Rapide et discret

| Finest Quality

La meilleure qualité

| Excellent service

Service excellent

Easy Wick System For Watering Cannabis Plants | Paradise Seeds

Un Système Facile pour Arroser ses Plants de Cannabis

Pour qu’une graine se développe, il faut l’Eau, la Terre, le Feu, l’Air. L’arrosage manuel est la pratique la plus courante chez les cultivateurs et parfois ça peut devenir contraignant. Il est possible de trouver des systèmes d’arrosage autonomes mais le wick system pour alimenter les plants en eau, c’est peu cher, c’est simple à installer et ça dépanne bien.

Info qui pourrait être utile aussi bien à ceux qui veulent essayer une première culture, ou l’hydroponie, sans certitude de continuer, qu’à ceux qui souhaiteraient se faciliter la tâche en extérieur. Ce blog discute du Comment et pourquoi ne pas essayer un système à mèche pour presque rien si le recyclage d’objets quotidiens est une option possible. Tout un programme.

Parmi les avantages à utiliser cette méthode, le plus évident est celui d’éviter le tracas de l’arrosage quotidien. Quel cultivateur n’a pas connu de réveil en sursaut en pleine nuit suivi du fameux ‘Punaise les plantes!’ Et partir quelques jours? C’est pas comme demander au voisin de nourrir le chat…..

Autre bonus, ce système fonctionne avec des substrats hydro. Donc, sans terre, finit les ravageurs et autres nuisibles qui s’y logent normalement. Effet secondaire : la menace des maladies et des moisissures diminue aussi.

Système à Mèche pour Culture Hydro Passive

Beaucoup de cultivateurs indoor, souvent peu expérimentés, sont sceptiques et prudents concernant les systèmes hydroponiques. Des méthodes telles que le NFT (culture sur film nutritif) ou le DWC (système hydro à recirculation)) demande de tenir des plannings et quelques frais d’équipement. Le wick system (qui fonctionne par capillarité) est une hydroponie simple et basique.

En fait, la mise en place est assez plaisante et pourrait faire ressurgir les souvenirs de classe de sciences et les réflexes système-D. Les mèches en question se réalisent avec un conducteur absorbant tel que la corde nylon, les fibres textiles… testez différentes matières dans de l’eau colorée et voyez leurs potentiels (quantité et vitesse d’absorption).

Le but du jeu de construction consiste à suspendre un contenant pour la plante au dessus d’un réservoir de solution nutritive, les deux étant reliés par une mèche amenant l’eau par capillarité. Pots, plateaux de cultures, seaux avec couvercle, bouteilles plastiques… tout est exploitable. Les mèches doivent être longues, en binôme, passer par les trous au fond du pot et tremper dans le réservoir. La plateforme -support des pots- doit aussi servir de couvercle au réservoir pour que la solution nutritive ne reçoive ni air, ni lumière.

Le pot est remplit d’un substrat hydro, tel que fibre de coco, bille d’argile ou perlite. Le substrat doit maintenir fermement les mèches en place. Elles servent d’ancre à la plante et leur contact avec le réseau racinaire est crucial. Les graines ne peuvent pas être semées directement dans le système, au risque de se dessécher. Il faut donc les faire germer et attendre les semis, et leurs racines, avant de les mettre en place.

L’eau et les nutriments nourriront la plante via le réservoir. La nature prend le relais, la plante gère elle-même son rythme et ses besoins nutritifs. Et là, survient le point sensible du procédé : garder l’eau oxygénée et éviter la stagnation des nutriments au fond du réservoir. Trois solutions : brasser et renouveler la solution souvent, créer une roue à eau à mouvement perpétuel ou mettre une pompe à air qui assure à la fois oxygénation et circulation.

Système à Mèche pour Culture Extérieure Paisible

La gestion de l’eau peut parfois s’avérer complexe selon la situation de la plantation. Le tuyau d’arrosage n’est pas toujours assez long. Le wick system, version pot de terre cette fois, devient alors intéressant : il nécessite peu d’entretien, peu d’effort d’installation et apporte l’eau de façon régulière et autonome. La paix de l’esprit revient dans les jardins en zones méridionales où soleil et chaleur deviennent moins pénibles.

Le bonheur d’un spot en extérieur vient du plus grand espace disponible, en général. Donc, du point de vue équipement, c’est pareil, il faut revoir à la hausse : plus grands pots, plus grands plateaux, plus grands plants. Les bacs à sable entrent en jeux. Le principe reste le même et notre vénéré vétéran Ed Rosenthal explique la marche à suivre.

L’envie d’essayer ou certaines circonstances poussent quelquefois au changement. Sans être révolutionnaire, ni la panacée de l’arrosage automatique, le système à mèche a tout de même gagner sa place dans le manuel des castors juniors de l’auto-culture. # Pratique, facile, peu cher, éducatif!

Laisser un commentaire

Related post