Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Vaping vs Dabbing | 🥇 Paradise Seeds

Vaping vs Dabbing

Une rengaine old school dit que la vie était tellement plus simple à l’époque où il suffisait de choisir entre fumer un joint, un bong ou une pipe. Mais les temps changent et on passe à autre chose, mamie et papy. De nos jours, la technologie révolutionne la consommation du cannabis ! 

Deux des dernières tendances majeures sont le dabbing et le vaping. Pour ceux qui le font déjà, pas besoin d’explication. Mais pour les novices, les curieux et les anciens dépassés en matière de nouveautés du cannabis world, voici un bref aperçu de ces alternatives aux traditionnelles méthodes de dégustation en passe de fermement s’établir parmi les éveillés.    

Tendances Cannabis : la Vaporisation  

Le vapotage (vaping) est une méthode de consommation qui consiste à chauffer des fleurs sèches, par convection, pour libérer les cannabinoïdes et les terpènes sans brûler le produit. L’une des raisons de sa popularité est l’absence de combustion. Le processus génère de la vapeur plutôt que de la fumée, ce qui signifie moins de nocivité pour les poumons.

Tout en offrant une expérience très conviviale, cette pratique est toutefois devenu populaire pour des raisons de santé et de praticité. Rouler une cigarette de cannabis demande un peu d’entraînement, même avec une leçon particulière de Seth Rogen. Avec la vape c’est plus simple, il suffit de placer la fleur (préalablement passée au grinder) directement dans le vaper et c’est prêt.

À ce stade, il est utile de faire la distinction entre les différents types de vapes du cannabis. Il existe des appareils destinés à l’utilisation de fleurs séchées, d’autres permettent l’usage de concentrés comme la Rosin/colophane, et d’autres encore utilisent des cartouches de vaporisation pré-préparées contenant des extraits de CBD et/ou THC délivrant une dose mesurée à chaque prise. Un point important à ajouter concernant ces cartouches de vape est de toujours vérifier la fiabilité de la source. Par exemple, se méfier d’un revendeur proposant des imports d’extraits de Cali avec une étiquette faite maison… ils n’ont probablement pas été produits dans un laboratoire certifiant la qualité.   

Avantages du Vaping :

De nombreux amateurs choisissent de fumer le cannabis parce-que la saveur qui se dégage est meilleure, plus intense. Et bien, grâce à la méthode de chauffe contrôlée, l’utilisateur de la vape peut également bénéficier du goût complet apporté par les terpènes sans les désagréments de la combustion.

Inconvénients du vaping :

Une étude récente montre que le vapotage peut libérer plus de THC dans l’organisme. Ensuite, pour de nombreux amateurs de cannabis habitués à fumer, l’effet peut sembler assez faible avec certains appareils et il faut un peu de temps pour s’y habituer. Mais inversement, certains préfèrent cet effet plus subtil, notamment les usagers médicaux qui peuvent ainsi bénéficier de leur thérapie la journée sans altérer leurs fonctionnalités psycho-physiques. 

Tendances Cannabis : Dabbing

Le dabbing consiste à utiliser un Rig ou bubbler pour fumer de l’extrait de cannabis sous forme d’huile très condensée. Fabriquée à l’aide d’un solvant (le plus souvent du butane) ou de CO2 pour extraire THC, autres cannabinoïdes et terpènes des fleurs, ce concentré de consistance variable prend différentes formes. Il est connu sous plusieurs noms, les plus courants étant BHO (Butane Hash Oil), shatter, wax, budder, rosin, moonrock… 

Originaire de Colombie Britannique (Canada) au milieu des années 2000, le matériel utilisé pour le dabbing se compose d’un dab rig (une pipe à eau, un petit bong) et d’un « clou à dab” ou nail, c-à-d une petite pièce, en verre ou autre, ayant une cavité, parfois aussi appelé “banger”, disons un mini bol. Ce nail est chauffé à haute température grâce à un chalumeau, une torche butane…, avant que le concentré de cannabis n’y soit déposé à l’aide d’un dabber (outil, pinces servant à manipuler l’extrait). La vapeur est inhalée à travers l’eau.

Le dabbing est une méthode de consommation similaire à la vaporisation, c’est-à-dire que l’extrait de cannabis est chauffé à température relative. Mais il y a un débat pour savoir si le dab produit de la vapeur ou de la fumée. La réponse à cette question réside dans le degré de chaleur apporté, au-delà d’environ 425°C, la combustion se produit et provoque de la fumée. Pour cette raison, un thermomètre ou un e-nail peut également être une pièce utile.  

Avantages du Dabbing :

Le dabbing est plus sain que la fumée et la puissance de son effet est immédiate, ce qui le rend populaire auprès des usagers médicaux recherchant un soulagement instantané, ainsi que des amateurs récréatifs appréciant un hit doux mais très puissant.

Inconvénients du Dabbing :

L’intensité de ce hit de concentré de THC peut être bouleversante pour les consommateurs ne connaissant pas cette pratique. En raison des niveaux de THC plus élevés, des inquiétudes sont également soulevées quant aux effets secondaires d’une utilisation prolongée. L’une d’entre elles concerne l’accroissement du degré de tolérance dans le temps, pouvant amener au besoin de consommer davantage. Le processus d’extraction, permettant de produire ces concentrés de cannabis à partir de fleurs séchées, présente aussi des risques de graves accidents (type explosions) en raison de la volatilité des solvants, comme le butane.

Laisser un commentaire

Last cannabis post