Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Croiser des variétés de Cannabis chez Soi

Croiser des variétés de Cannabis chez Soi

  • Cultiver du Cannabis : Faire du breeding chez soi
  • Comment les graines de Cannabis sont-elles sélectionnées?
  • Que signifie Cannabis IBL?
  • Que veut dire ‘backcrossing’ dans le processus de sélection du Cannabis?
  • Que signifie F1 et S1 pour le breeding du Cannabis?
  • Propriétés et caractéristiques recherchées 
  • Comment croiser du Cannabis dans son espace de culture

Stoney Tark, cultivateur et ami de Paradise Seeds, partage ses conseils sur le croisement des plantes de Cannabis à domicile et rappelle ce qui est à prendre en considération avant de démarrer un projet.

Cultiver des plantes de Cannabis : Faire des Croisements de Variétés chez Soi

De la même façon que les professionnels croisent les végétaux, les cultivateurs à domicile peuvent sélectionner leurs propres variétés. Grâce à la grande diversité de Cannabis disponible, il est possible de choisir sa souche parmi des génétiques Indica, Sativa, Landrace, CBD-rich ou Autoflo. La lignée des plantes permet de savoir ce qui est le mieux adapté aux besoins de chacun, en terme de condition de culture et de propriétés recherchées. Aujourd’hui, les home-growers ont accès à un énorme choix de graines de Cannabis féminisées ou régulières, créées par des breeders professionnels installés dans tous les coins du Monde.

Comment les graines de Cannabis sont-elles sélectionnées ?

Les graines de Cannabis sont produites par plusieurs générations de descendants issues du croisement de la même femelle avec le même mâle (même parents pour toutes les porteuses de graines). En culture professionnelle, cela se fait dans une chambre de breeding (labo de sélection) où un plant mâle pousse avec des plants femelles. Arrivé à sa maturité, il libère son pollen, ce qui déclenche la production de graines chez les plants femelles. La pollinisation peut aussi se faire en collectant le pollen sur les plants mâles afin de le saupoudrer sur les plants femelles.

Cannabis plant starting growing on a box

Que signifie Cannabis IBL?

La descendance se réfère à une lignée qui va de la première génération à la sixième ou septième génération. Cette lignée continue et directe de croisements est appelé In-Bred-Line (de lignée pure), comme par exemple White Widow IBL.

Que signifie ‘backcrossing’ dans le processus de sélection du Cannabis?

Le back-crossing, ou rétro-croisement, est lorsqu’une plante de génération pure (descendance directe) est croisée avec un parent originel. En plus d’obtenir un meilleur taux de stabilité, cela verrouille les caractéristiques recherchées dans la lignée parentale, comme les performances de pousse ou le profil terpénique. Le parent originel utilisé peut être mâle ou femelle et le back-crossing permet d’exprimer génétiquement des caractéristiques plus homogènes et plus soutenues.

Que signifie F1 et S1 dans le langage du breeding du Cannabis?

Une autre méthode de pollinisation implique l’usage d’une solution à base de Thiosulfate d’Argent (STS), cela amène du stress au plant femelle qui devient mâle. Les graines de Cannabis féminisées classées S1 signifie que le clone femelle a été pollinisé en utilisant du Thiosulfate d’Argent sur un clone issu de la même mère. Si un clone femelle différent (d’une autre plante mère) est utilisé pour la pollinisation, alors la descendance est classée comme première génération féminisée F1.

  • Les plantes parents femelles et mâles produisent des F1, F2, F3, F4, F5, F6, F7 et IBL
  • Le Back-crossing (BX) se fait par croisement d’un parent original avec une génération F1 à F5
  • S1 catégorise deux clones de la même plante mère et utilisation du STS
  • Les féminisées F1 désignent un clone femelle croisé avec un clone de plante mère différente

Propriétés et Caractéristiques Recherchées

De la même façon que chaque individu possède ses propres caractéristiques physiques, les plantes de Cannabis et leur descendance s’expriment par ce qu’on appelle les traits recherchés ou qualités souhaitées. Un breeder doit planifier par avance et décider quels seront les traits à promouvoir ou à enlever de la lignée. Pour réfléchir sur la direction à prendre, voici une liste des principales propriétés sur lesquelles jouer :

Hauteur des plantes, structure de pousse, temps de floraison, rendement, couleur, profil terpénique, production de résine, espace internodal, profil de cannabinoïdes, capacités de clonage, résistances : insectes, chaleur, vent, moisissure, froid…

Cannabis Plant growing indoor

Comment faire des croisements de Cannabis dans son espace de culture

Notre expert, Stoney Tark, propose un guide basique et simple pour des sélections maison adaptées aux besoins de chacun.

  • Premièrement, il faut utiliser des graines régulières et numéroter chaque pot avec une référence. Au plus vous démarrez de graines, au plus vous augmentez le nombre total de candidats mâles ou femelles potentiels. Il faut donc savoir combien de plantes votre espace peut contenir. 10-20 graines est un bon nombre pour débuter (renseignez-vous d’abord sur le nombre de plantes légalement cultivables dans votre pays).
  • Mettez les plantes en floraison (cycle 12h/12h). Après 10-14 jours, la pré-floraison démarre. Les plants mâles de Cannabis produiront de petites grappes de cosses de forme ovale entre chaque internœud. Les femelles produiront des poils blancs.
  • Une fois choisis les couples de plants mâle/femelle avec lesquels travailler, enlevez tous les autres plants. Le mâle va polliniser la femelle durant les semaines 3-4 de la phase de floraison. Memento : pour connaître le temps de pousse des plantes de Cannabis, et faciliter la planification du projet, il est recommandé de consulter les descriptions des variétés.
  • Lorsque le plant femelle a été pollinisé avec succès, toute son énergie va être concentrée sur la production de graines plutôt que de fleurs. Les calices des femelles se gonflent progressivement et vers la 8ème semaine, les graines émergent des cosses des calices.
  • Récoltez la plante femelle et laissez-la sécher. Le processus n’est pas long et permet de récupérer toutes les graines matures beaucoup plus facilement qu’en les retirant sur le plant frais.
  • Avant de stocker les graines dans un lieu sec et frais, pensez à les étiqueter clairement, avec la femelle et le mâle utilisés, basé sur le numéro de chacun. Exemple : “Super skunk #7 mâle X Hindu Kush #2 femelle F1’’
Laisser un commentaire

Last cannabis post