Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Champignons Mycorhiziens et Cannabis | 🥇 Paradise Seeds

Champignons Mycorhiziens et Cannabis

  • 1) Deux types principaux de champignons mycorhiziens : Ecto et Endo
  • 2) Champignons mycorhiziens et Cannabis : une relation symbiotique
  • 3) Optimiser le dĂ©veloppement racinaire du Cannabis
  • 4) Des thĂ©s aĂ©rĂ©s pour booster les bactĂ©ries et champignons du sol en culture bio du Cannabis

Cet article prĂ©sente la culture du Cannabis avec les mycorhiziens, champignons bĂ©nĂ©fiques, pour obtenir le meilleur de votre jardin bio. Si vous cultivez dĂ©jĂ  de façon complètement naturelle ou l’envisagez, alors les bactĂ©ries et les champignons bĂ©nĂ©fiques sont un merveilleux complĂ©ment Ă  votre terre. Ils encouragent l’absorption des nutriments organiques par les plantes, issues des graines bio Paradise Seeds! Comprendre le rĂ©seau nutritif du sol, l’interaction avec les champignons bĂ©nĂ©fiques et comment les racines d’une plante de Cannabis crĂ©e une relation symbiotique – une mycorhization – donne un avantage certain lorsqu’il s’agit de nourrir les bactĂ©ries et le mycelium.

Deux types fréquents de champignons mycorhiziens : Ecto et Endo

Ils existe deux principales sortes de champignons mycorhyziens : les endo et les ecto. Chacun ayant des propriétés spécifiques, l’un est favorable au Cannabis, l’autre non compatible. Celui adapté est l’endo-mychorizien ou eMA (mychorize arbusculaire), il se lie aux racines de la plante et agit comme un perpétuelle extension des filaments racinaires. Approximativement 95% des plantes sur la planète sont réceptives à ce type de champignons mycorhyziens et les plus efficaces sont les glomus intraradices et glomus mosseae.

Champignons mycorhiziens et Cannabis : une relation symbiotique

La relation symbiotique se fait par un échange équitable entre les deux partenaires : le champignon mycorhizien fournit des nutriments facilement disponibles pour les racines de la plante et en retour celle-ci libère des sucres pour le nourrir. Cet échange harmonieux se poursuit depuis des millions d’années, depuis que les plantes inondent le sol environnant de sucre dans l’espoir d’attirer les micro-organismes et le fungus bénéfiques.

Afin de se multiplier, les racines d’une plante recherchent les chemins d’accès aux poches de nutriments et d’air. Sous un microscope, une zone racinaire inoculée par un champignon mycorhize est largement supérieure en masse et en surface. C’est cette extension de poils racinaires très fins qui permet aux racines de s’étendre dans des endroits et crevasses jusque-là trop petits. Résultat : les nutriments du sol sont décomposés, convertis et absorbés beaucoup plus rapidement, ce qui accélère donc considérablement les taux de croissance et de production des fleurs de la plante.

Optimiser le développement racinaire d’une plante de Cannabis.

Toute forme de vie sur Terre est composée de carbone. Donc lorsque une matière organique se décompose et se désagrège lentement, le résultat final est une matière noire ou brun foncé située entre le solide et le liquide. Les champignons mycorhiziens et les micro-organismes bénéfiques dépendent du carbone pour leur source d’alimentation, spécialement des sucres et des humates. Leur rôle dans la relation symbiotique est de convertir l’Azote, le Phosphore, le Potassium et les Oligo-éléments en fonction des besoins de la plante. Voici quelques exemples pour apporter un supplément nutritif naturel à vos plants, sous forme de carbone, et permettre au milieu de culture de garder ses propriétés de réseau alimentaire optimum et bien équilibré :

  • Surfaçage avec du lombricompost
  • Surfaçage avec du compost mĂ©nager
  • Arrosage avec de la mĂ©lasse noire non sulfurĂ©e
  • Arrosage avec de la mĂ©lasse de betterave
  • Arrosage avec du miel
  • MĂ©lange Biochar et mĂ©lasse en arrosage

Utiliser des thés aérés pour booster les bactéries et les champignons du sol en culture bio du Cannabis

Les thés de compost aérés sont une forme très efficace de nutriment bio pour le Cannabis et autres plantes, et deviennent de plus en plus utilisés parmi les cultivateurs, internationalement. Comme les bactéries et les champignons sont classés aérobies, cela signifie qu’ils ont besoin d’oxygène pour prospérer et se multiplier.

De l’eau de source, de la mélasse noire non soufrée ou du miel, un bulleur et un mix de bactéries et de champignons mycorhiziens, le tout brassé et aéré pendant 24h, devrait augmenter la population micro-organique de quelques milliards….

5 Avantages aux thés aérés pour le Cannabis bio

  • Les thĂ©s de compost aĂ©rĂ©s ajoutĂ©s au sol aide Ă  crĂ©er un mycelium actif et Ă  garder le milieu de culture en symbiose avec les bactĂ©ries bĂ©nĂ©fiques afin d’assurer une population microbienne saine.
  • Les thĂ©s peuvent ĂŞtre apportĂ©s Ă  diffĂ©rents moment du cycle de vie de la plante, ce qui signifie qu’un cultivateur de Cannabis bio peut gĂ©rer ses apports, plus ou moins forts, d’Azote en phase 18/6 et de P-K en phase 12/12.
  • Alimenter les plantes avec des thĂ©s durant la pĂ©riode de floraison peut incroyablement augmenter le goĂ»t final en jouant sur le profil de terpène, et la qualitĂ© se verra Ă  la propretĂ© et douceur des cendres.
  • De nombreux cultivateurs de Cannabis Bio choisissent de recycler leur substrat afin de tirer avantage du rĂ©seau nutritif du sol et d’économiser un peu. MĂŞme si cela nĂ©cessite un petit effort de nettoyage.
  • Les plants de Cannabis ont de meilleures chances de rĂ©sistance et de protection contre les pathogènes du type pourriture des racines, elles combattent toutes les attaques de bactĂ©ries anaĂ©robies causĂ©es par saturation d’eau et absence de circulation d’air.

Vous pouvez prolonger la lecture sur le sujet en consultant l’article sur les Bénéfices des Fungi pour les Plants de Cannabis, et pour rester dans le naturel au jardin : lutter de façon bio contre les ravageurs c’est possible et plutôt efficace.

Laisser un commentaire

Last cannabis post