Google-reviews

ProblĂšmes Courants de Culture du Cannabis et Solutions

À un moment donnĂ©, tout cultivateur de cannabis rencontre un problĂšme dans son jardin, peu importe qu’il ait la main verte ou une grow-box  Ă©quipĂ© au top.

Ceux qui ont dû faire face à un des problÚmes courants de culture du cannabis suivants reconnaßtront ce sentiment de désespoir qui survient en réalisant que quelque chose ne va vraiment pas avec les plantes.

L’identification et le traitement des problĂšmes courants de la culture du cannabis peut prendre beaucoup de temps. Cela nĂ©cessite souvent un travail d’enquĂȘte minutieux pour Ă©liminer les possibilitĂ©s et trouver la cause entravant le dĂ©veloppement des plantes.

Common cannabis growing problems example of pests

Identifier les problĂšmes de culture du cannabis et trouver des solutions efficaces fait partie intĂ©grante de l’apprentissage. Ce n’est pas l’aspect le plus fun de la culture mais c’est trĂšs intĂ©ressant lorsqu’on est curieux de la nature!

La patience, une approche méthodique, prendre le temps de faire des recherches sérieuses sont la meilleure façon de gérer les problÚmes liés aux plantes de cannabis. Et non, vous ne réussirez pas à tous les coups, mais vous saurez certainement comment faire la prochaine fois !

Alors, examinons les problÚmes les plus courants de la culture du cannabis et surtout, les solutions qui aident à remettre les plantes sur la voie de la bonne santé. Dans cet article, vous trouverez aussi des liens vers les blogs conseils de culture archivés chez Paradise Seeds.

ProblÚmes liés aux graines et aux plantules de cannabis

Pour les cultivateurs qui dĂ©butent et ont des difficultĂ©s Ă  gĂ©rer les graines et les plantules de cannabis, ce FAQ rĂ©pond Ă  de nombreuses questions sur le sujet. Pour les problĂšmes spĂ©cifiques aux graines de cannabis, des solutions peuvent aussi ĂȘtre trouvĂ©es dans ce guide basique permettant d’Ă©viter les erreurs courantes.

ProblĂšmes courants de culture du cannabis

Que vous cultiviez en grow-room intĂ©rieure ou en espace extĂ©rieur, les problĂšmes les plus communs liĂ©s Ă  la culture du cannabis sont gĂ©nĂ©ralement les mĂȘmes et peuvent ĂȘtre classĂ©s dans les catĂ©gories suivantes :

  • DĂ©ficiences nutritionnelles : elles surviennent lorsque la plante ne reçoit pas suffisamment un nutriment spĂ©cifique. Les consĂ©quences sont multiples : croissance ralentie, jaunissement des feuilles, faible rendement. Il en existe plusieurs auxquelles les plantes de cannabis peuvent ĂȘtre couramment confrontĂ©es, notamment celles en azote, en phosphore et en potassium.

  • Parasites et maladies du cannabis : Les parasites peuvent rapidement ruiner une culture. Bien sĂ»r, les plantes en extĂ©rieur sont plus exposĂ©es aux insectes nuisibles, mais une culture intĂ©rieure est plus vulnĂ©rable aux infestations car l’endroit est clos. Les ravageurs les plus connus pour affecter les plantes de cannabis sont les limaces et les escargots, les tĂ©tranyques (araignĂ©es rouges), les thrips, les pucerons et les mouches fongiques (mouches du terreau).

  • Arrosage : Excessif ou insuffisant, l’arrosage peut endommager les plantes de cannabis. Un excĂšs, erreur classique au dĂ©but, peut entrainer une pourriture des racines, tandis qu’un manque entraĂźner plutĂŽt des carences nutritionnelles et une croissance ralentie.

  • Moisissure et autres maladies : La moisissure et l’humiditĂ© sont en tĂȘte de liste des problĂšmes courants de culture du cannabis, particuliĂšrement en rĂ©gions ou environnements humides.

  • Environnement : Les plantes de cannabis ont besoin de conditions d’Ă©clairage et de tempĂ©rature spĂ©cifiques pour pousser correctement. Une lumiĂšre trop intense ou trop faible se rĂ©percute sur le dĂ©veloppement et le rendement des plantes. Les fluctuations de tempĂ©rature les affectent Ă©galement.

Hazard signProblÚmes de culture du cannabis liés aux déficiences nutritionnelles

Pour obtenir de gros rendements, les plantes de cannabis doivent ĂȘtre supplĂ©mentĂ©es en nutriments. Les plus connus sont l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). De nombreux fertilisants tout-prĂȘt, avec programmes d’alimentation, sont disponibles sur le marchĂ©.

Les déficiences nutritionnelles peuvent affecter la croissance et le développement des plantes de cannabis. En voici quelques-unes classiques et comment les identifier :

Carence en Azote

En phase vĂ©gĂ©tative (pĂ©riode de croissance), les plantes de cannabis ont besoin de niveaux Ă©levĂ©s d’azote. Ils doivent ĂȘtre rĂ©guliĂšrement complĂ©tĂ©s car l’azote se rince facilement Ă  l’arrosage.

Raison pour laquelle cette dĂ©ficience est l’une des plus courantes chez les plantes de cannabis. Les symptĂŽmes se traduisent par une croissance lente et des feuilles jaunissantes.

Nitrogen deficiency cannabis leaf

Carence en Phosphore

Un manque de phosphore peut entraßner une croissance ralentie ainsi que des feuilles plus petites. Elles peuvent prendre une teinte bleu/vert et présenter des taches. Les tiges et les veines principales prennent plutÎt une teinte rouge/violet.

Phosphorous deficiency in cannabis leaf

Carence en Potassium

Une dĂ©ficience en potassium peut causer le jaunissement ou le brunissement du bord des feuilles. La plante peut Ă©galement produire des fleurs plus petites que d’habitude.

Potassium deficiency cannabis leaf

Carence en calcium

Dans le cas de carence en calcium, les feuilles ont tendance à se décolorer et à présenter des extrémités recroquevillées. Elles finissent par mourrir et tomber. La nouvelle pousse semble chétive et toute la plante devient fragile.

Calcium deficiency cannabis leaf

Blocage des nutriments

Le blocage des nutriments est un problĂšme frĂ©quent, souvent rencontrĂ© par les cultivateurs dĂ©butants. Cela signifie que les nutriments sont bloquĂ©s dans la plante (elle n’arrive pas Ă  les assimiler). C’est gĂ©nĂ©ralement le rĂ©sultat d’une suralimentation par des mĂ©langes nutritifs inadĂ©quats ou un pH dĂ©sĂ©quilibrĂ©.

Le diagnostic est difficile car les symptĂŽmes sont similaires Ă  ceux des plantes sous-alimentĂ©es, le risque est donc d’aggraver la situation en augmentant l’apport de nutriments.

Solutions aux carences nutritionnelles

Pour les diagnostiquer correctement, observez les feuilles. Sont-elles dĂ©colorĂ©es ou prĂ©sentent-elles des taches ? Ont-elles d’autres symptĂŽmes comme fragilitĂ©, recroquevillements ou chute prĂ©coce ?

Aidez-vous du net pour rechercher les causes potentielles et profitez des forums de culture rĂ©putĂ©s. Vous pouvez ĂȘtre sĂ»r qu’un autre cultivateur a dĂ©jĂ  eu le problĂšme !

Pour remĂ©dier aux carences nutritionnelles, il est nĂ©cĂ©ssaire d’identifier le nutriment spĂ©cifique qui manque et d’ajuster son apport en consĂ©quence.

Les compléments nutritifs sont nombreux sur le marché, tout autant que les alternatives naturelles.

Le meilleur conseil est de suivre les programmes de fertilisation adaptĂ©s aux phases de dĂ©veloppement des plantes – ne les suralimentez pas car l’excĂšs crĂ©e une toxicitĂ©.

Hazard sign

ProblÚmes de culture du cannabis liés aux parasites

Slug on a cannabis plant

Un des problÚmes de culture du cannabis les plus courants auxquels sont confrontés les cultivateurs est celui des nuisibles. Ils sont de toutes formes et  de toutes tailles.

Si un animal, minuscule ou Ă©norme (les cerfs et les lapins sont des destructeurs notoires en outdoor), ne dĂ©vore pas entiĂšrement la plante, il affaiblira tout de mĂȘme sa structure et ouvrira la porte aux maladies ou autres affamĂ©s (insectes, limaces et escargots).

Si les parasites ne sont pas contrÎlés, soit il ne reste rien de la plante, soit elle est gravement endommagée, ce qui entraßnera une pousse fragile et de faibles rendements de récolte.

Les parasites les plus communs du cannabis sont :

L’AraignĂ©e Rouge

Le tĂ©tranyque, ou spider mite, est un acarien qui se nourrit de la sĂšve de la plante, ce qui fait jaunir les feuilles et finalement les fait tomber. Ces parasites sont minuscules, il est donc difficile de les repĂ©rer, mais de petites toiles d’araignĂ©es sur les plantes sont un signe rĂ©vĂ©lateur d’infestation d’araignĂ©es rouges.

Les Pucerons

Les aphides sont de petits insectes en forme de poire qui peuvent ĂȘtre verts, noirs ou bruns. Ces pucerons se nourrissent aussi de la sĂšve de la plante et peuvent faire recroqueviller et dĂ©former les feuilles. Ils Ă©mettent une substance collante appelĂ©e miellat, qui peut attirer d’autres parasites.

Les Mouches Blanches

Les petites mouches blanches, ou aleurodes, peuvent ĂȘtre trouvĂ©es sur la face infĂ©rieure des feuilles. Elles se nourrissent de la sĂšve des plantes, ce qui fait jaunir les feuilles et les fait tomber. Elles excrĂštent Ă©galement du miellat.

Les Thrips

Les thrips sont de trĂšs petits insectes minces qui peuvent ĂȘtre de couleur brune ou noire. Ils se nourrissent de la sĂšve de la plante, ce qui entraine une dĂ©coloration et dĂ©formation les feuilles. Ils dĂ©gagent une substance collante appelĂ©e frass (fumier d’insecte) attractive pour d’autres ravageurs.

Les Mouches Fongiques

Les mouches sciarides (mouches de terreau) sont de tous petits moucherons noirs qui volent autour des plantes de cannabis. Elles pondent leurs Ɠufs dans le sol et les larves se nourrissent des racines de la plante. RĂ©sultat : une croissance retardĂ©e et des feuilles jaunissantes.

ProblĂšmes de culture du cannabis : Solutions Anti-Parasites

Prévenir les parasites et les maladies du cannabis

La propretĂ© est la meilleure solution pour Ă©viter et gĂ©rer les problĂšmes courants de culture du cannabis causĂ©s par les parasites. C’est particuliĂšrement vrai dans l’environnement artificiel d’un espace de culture intĂ©rieur.

ProblĂšmes de parasites en intĂ©rieur : Cela commence Ă©videment par l’introduction du nuisible dans l’espace de culture – chaussures, vĂȘtements et outils de jardinage sont les principaux coupables. MĂȘme les mains qui ont Ă©tĂ© en contact avec un animal domestique peuvent transporter des Ɠufs ou des spores.

Les solutions pour prĂ©venir les problĂšmes courants de culture du cannabis liĂ©s Ă  la prĂ©vention des parasites dans un espace clos sont : se laver les mains, changer de chaussures, nettoyer les outils, maintenir la grow-room propre et augmenter la circulation d’air (ventilateurs) pour empĂȘcher les ravageurs de s’installer.

ProblĂšmes de parasites en extĂ©rieur : En cultivant en extĂ©rieur, attendez-vous Ă  ce que les bĂ©bĂȘtes repĂšrent vos plantes de cannabis. Les nuisibles sont un flĂ©au majeur auquel sont confrontĂ©s les cultivateurs Ă  chaque saison. Un excellent moyen de prĂ©vention est l’ajout de plantes compagnes.

Cliquez ici pour lire l’article complet

ContrĂŽler les parasites du cannabis

Si vous avez l’un des parasites mentionnĂ©s dans la liste ci-dessus, vous avez un problĂšme commun de culture du cannabis et vous devez le contrĂŽler rapidement ! Heureusement, les solutions existent.

En extĂ©rieur, des moyens efficaces permettent de stopper les parasites et de renforcer les plantes contre les maladies. Il y a aussi d’excellentes astuces rĂ©actives avec des actions naturelles et biologiques.

Moisissure et autres maladies courantes du cannabis

Moisissure des fleurs de cannabis

Cannabis powdery mildew
OĂŻdium du cannabis

La moisissure est l’un des problĂšmes de culture du cannabis les plus redoutĂ©s car elle se propage furtivement et, mĂȘme lorsqu’elle est dĂ©couverte, elle reste accrochĂ©e Ă  la plante. Il existe deux principaux types de moisissure : botrytis (pourriture noble ou grise) et l’oĂŻdium (pourriture blanche).

La moisissure est particuliĂšrement crainte par les cultivateurs car les cibles de ses spores sont les buds de cannabis, et bien souvent, seulement Ă  quelques semaines de la rĂ©colte. Aucun autre choix que de dĂ©truire les fleurs affectĂ©es, et parfois toute la plante afin d’éviter toute contamination.

Pourriture des racines des plantes de cannabis

C’est une maladie fongique qui affecte les racines des plantes de cannabis et peut provoquer un flĂ©trissement et un jaunissement des feuilles.

Flétrissement fusarien des plantes de cannabis

Le fusarium est une maladie fongique ( un champignon) qui provoque un jaunissement et un flétrissement des feuilles et, forcement, une pousse chétive et lente de la plante.

Taches foliaires sur les plantes de cannabis

Il s’agit d’une maladie bactĂ©rienne qui se manifeste par des taches brunes ou noires sur les feuilles. Celles-ci finissent par jaunir et tomber.

Virus HPLVd (la maladie du dudding)

De plus en plus répandu, surtout dans les cultures commerciales souvent infectées, le HPLVd est une maladie virale difficile à diagnostiquer. Les symptÎmes montrent une croissance des plantes amoindrie (moins grandes), une diminution des niveaux de trichomes/résine, des buds plus petits et une déformation des feuilles.

Solutions aux maladies du cannabis

Mold on cannabis buds
Botrytis sur fleur de cannabis

Moisissure des buds :

Heureusement, un guide complet sur la prĂ©vention de la moisissure est disponible et permet de gĂ©rer ce problĂšme majeur de culture du cannabis. Si c’est un souci rĂ©current dans votre espace de culture, il est important de choisir une variĂ©tĂ© rĂ©sistante Ă  la moisissure.

Pourriture des racines/flétrissement fusarien :

Pour prĂ©venir ces maladies, Ă©vitez l’excĂšs d’arrosage et assurez-vous que le sol soit bien drainĂ©. Les plantes endommagĂ©es doivent ĂȘtre retirĂ©es et les plantes saines peuvent nĂ©cessiter un traitement fongicide.

Taches foliaires :

Pour les Ă©viter, ne douchez pas les plantes Ă  l’arrosage et assurez une bonne circulation d’air autour des pots. Les feuilles infectĂ©es doivent ĂȘtre enlevĂ©es et un traitement bactĂ©ricide peut ĂȘtre nĂ©cessaire.

Virus HLVd :

La propreté du lieu et des outils de culture, le démarrage avec des graines plutÎt que de clones sont les meilleures formes de prévention. Les traitements sont trÚs limités.

Hazard sign

ProblĂšmes de culture du cannabis liĂ©s Ă  l’arrosage

ExcĂšs d’arrosage

L’excĂšs d’arrosage est un problĂšme courant dans la culture du cannabis qui touche gĂ©nĂ©ralement les jeunes ou petites plantes. Elles en souffrent davantage en raison de leur systĂšme racinaire peu ou sous-dĂ©veloppĂ©.

Trop d’eau peut entraüner une pourriture des racines et des carences nutritionnelles.

Cela peut aussi ĂȘtre un problĂšme en espace de culture clos si l’humiditĂ© est trop Ă©levĂ©e ou si la ventilation est insuffisante, les plantes doivent pouvoir transpirer (et si l’air est dĂ©jĂ  saturĂ© d’eau, c’est difficile). Pour Ă©viter l’excĂšs d’arrosage, laissez un peu le terreau s’assĂ©cher entre les arrosages. Si possible, soulevez le pot, si c’est lourd : il y a encore de l’eau. Le meilleur conseil est d’investir dans un testeur d’humiditĂ© du sol.

Manque d’arrosage

Le manque d’arrosage peut entraĂźner une croissance ralentie et des carences nutritionnelles. Une rĂšgle basique est d’arroser les plantes lorsque les 4/5 premiers centimĂštres de sol sont secs. Ou, si le pot est lĂ©ger, il est temps d’arroser. Mais l’investissement dans le testeur d’humiditĂ© reste plus sĂ»r.

Humidité et pH

En espace de culture, une humiditĂ© Ă©levĂ©e peut ĂȘtre un vrai problĂšme, surtout en rĂ©gion tropicale. Cela peut entraĂźner moisissure et oĂŻdium qui sont des problĂšmes communs et frĂ©quents lors de culture du cannabis.

Il est essentiel que le pH de l’eau soit compris entre 5,5 et 6,5. C’est l’un des problĂšmes courants de culture du cannabis dans certaines rĂ©gions du monde oĂč les fortes pluies soudaines peuvent affecter le pH du rĂ©seau gĂ©nĂ©ral.

Hazard signProblĂšmes de culture du cannabis liĂ©s Ă  l’environnement

Les contraintes liĂ©s Ă  l’environnement sont une autre source de problĂšmes courants de culture du cannabis. InĂ©vitablement,, le lieu et les conditions contiennent de potentielles difficultĂ©s pour les cultures de cannabis extĂ©rieures. Les Ă©lĂ©ments et les parasites naturels constituent une bataille permanente.

L’environnement artificiel d’une salle de culture est Ă©galement confrontĂ© Ă  des problĂšmes courants de culture du cannabis, le plus souvent liĂ©s Ă  l’Ă©clairage et Ă  la tempĂ©rature.

Éclairage

LED lights for improving grow room performance
Cliquez ici pour lire l’article complet

Pour optimiser les niveaux de lumiĂšre, les cultivateurs doivent utiliser le bon type d’Ă©clairage (par ex. LED, HPS ou CMH). Afin d’éviter les problĂšmes courants de culture du cannabis en intĂ©rieur, il est nĂ©cessaire de maintenir une distance adĂ©quate entre les lumiĂšres et les plantes (Ă©viter les “brĂ»lures”). Il est Ă©galement essentiel d’avoir un cycle lumineux correspondant Ă  la phase de dĂ©veloppement de la plante (18/6 et 12/12 en gĂ©nĂ©ral)

Un autre problĂšme courant est l’inefficacitĂ© de l’éclairage. Il faut donc rĂ©guliĂšrement vĂ©rifier que les systĂšmes de lumiĂšre fonctionnent Ă  des niveaux optimaux.

Température

La chaleur est une prĂ©occupation majeure pour les cultivateurs de cannabis, car elle peut endommager les plantes, limiter leur pousse et parfois les faire devenir hermaphrodites. Vous pouvez consultez ce petit guide trĂšs utile pour rĂ©soudre les problĂšmes de chaleur dans l’espace de culture. Il contient les conseils de cultivateurs vivant dans des pays chauds.

Des températures élevées peuvent provoquer un flétrissement, une décoloration, voire la mort des plantes. Il est possible de réduire la chaleur grùce à une bonne ventilation, une climatisation ou un déshumidificateur.

Conclusion

En lisant cet article sur les problĂšmes de culture du cannabis les plus courants, il peut sembler qu’un challenge vous attend Ă  chaque Ă©tape de la culture !

Rassurez-vous, il est fort peu probable qu’au cours d’une seule culture, vous soyez confrontĂ© Ă  une multitude de problĂšmes nutritionnels, parasitaires et environnementaux.

Il est Ă©galement important de se rappeler que chaque environnement de culture est diffĂ©rent. MalgrĂ© leur ressemblance, les difficultĂ©s auxquelles un cultivateur est confrontĂ© dans son espace n’auront pas forcement les mĂȘmes solutions que ceux d’un autre…

Faire face aux problĂšmes courants de culture du cannabis, prendre le temps de les diagnostiquer et de les rĂ©soudre fait partie intĂ©grante de l’expĂ©rience.

La patience est une clĂ© essentielle en ce qui concerne la plupart des problĂšmes courants de culture du cannabis.Toute mesure prise pour essayer de les rĂ©soudre doit ĂȘtre bien Ă©valuĂ©e et mesurĂ©e en consĂ©quences possibles.

C’est en gĂ©rant ces problĂšmes courants de culture du cannabis que l’on acquiĂšre ses connaissances, qu’à l’avenir on sait les prĂ©venir et les Ă©viter et que l’on devient un meilleur cultivateur de cannabis par la pratique.

Leave a Reply
Shipping Expédition rapide et discrÚte | Quality Qualité supérieure | Service Excellent service