Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Éviter les Yeux Rouges Après l’Usage de Cannabis | 🥇 Paradise Seeds

Éviter les Yeux Rouges Après l’Usage de Cannabis

  • Pourquoi les yeux sont rouges après une consommation de Cannabis? 
  • Pourquoi certains ont les yeux rouges et d’autres non?
  • Peut-on éviter les yeux rouges causés par le Cannabis?
  • Comment traiter les yeux rouges après avoir consommé du Cannabis?
  • Trouver une bonne excuse!

Est-il possible de prévenir les yeux rouges après la consommation de Cannabis? Les effets de cette plante sont largement documentés et souvent succinctement décrits comme étant une expérience harmonieuse de parfums enivrants, d’arômes savoureux, de sensation d’euphorie et de relaxation sereine. Mais ce n’est pas tout et un des effets secondaires est parfois source de stress social : la montée de sang aux yeux, les fameux ‘stoned eyes’.

Le chemin est connu… La journée est finie, c’est le moment de se détendre, d’apprécier un petit plaisir et ping! un imprévu arrive, obligeant à quitter le tranquille confort de la maison pour rejoindre un environnement encore rythmé par le rush quotidien. Avant de partir, un petit coup d’œil dans le miroir et … aïe, les yeux sont aussi rouges qu’après une nuit passé à lire Asimov. Que faire? Telle est la question…

Pourquoi les yeux sont rouges après avoir fumé du Cannabis ?

L’explication la plus commune des yeux rouges après consommation de Cannabis est l’action du THC (cannabinoïde psychoactif et naturellement présent dans la plante) qui diminue la pression artérielle du corps. Lorsque cela arrive, les vaisseaux capillaires du blanc des yeux se dilatent davantage et en conséquence ils deviennent plus rouges. Ce n’est pas seulement le fait de fumer qui provoque ce phénomène. Un taux de THC élevé dans les comestibles au Cannabis peut aussi détendre ces petits vaisseaux de l’œil, qui se remplissent de sang.

Pourquoi certains ont les yeux plus rouges que d’autres ?

C’est souvent dû à une combinaison de plusieurs facteurs. Certaines personnes sont davantage prédisposées aux yeux injectés de sang, comme par exemple en réaction allergique en présence de pollen ou de poussière. Certains évoquent des symptômes de rhume des foins après usage de Cannabis, cela renforce évidement l’effet ‘yeux rouges’. La puissance de la plante utilisée affecte aussi l’état physiologique – les variétés à fort taux de THC favorise cette conséquence. 

La régularité de l’usage est également un élément à considérer. Les effets secondaires de ‘stoned eyes’ tendent à être moins prononcés parmi ceux qui consomment du Cannabis de façon habituelle, leur tolérance au THC étant augmentée. Néanmoins, tout cela dépend de nombreux paramètres et varie en fonction des personnes – certains sont juste malchanceux d’avoir les yeux plus marqués lorsqu’ils consomment du Cannabis.

Peut-on éviter les yeux rouges?

Oui, mais la réponse n’est pas forcement plaisante pour les amateurs de variétés à forte teneur en THC telles que Chocolate Wafflez, Sunset Paradise ou Californian Gold. Choisir une variété possédant un niveau de THC modéré devrait aider à diminuer le problème et bien sûr, les variétés CBD-Rich ayant un taux de THC minime, devrait tout simplement l’éliminer… si l’hypothèse liant THC et yeux rouges est la seule possible. 

Comment éliminer les yeux rouges après avoir fumé du Cannabis ?

La réponse la plus évidente est simplement d’attendre un moment pour que l’effet disparaisse et que les yeux reprennent leur pression intraoculaire normale. Pour une solution plus rapide, les gouttes ophtalmiques semblent l’alternative la plus courante. Autre option : Reddit et son bottin de liens. Une astuce venue de nos sages grand-mères reste la traditionnelle compresse froide et son magique pouvoir de recontracter ces capillaires un peu trop détendus. La poche de froid, le gant trempé ou rempli de glaçons maintenu cinq minutes sur les yeux sont des conseils à tester pour, au final, découvrir ce qui marche le mieux pour soi!

Ou alors, avoir une bonne excuse

Si aucune tentative ne marche, si la nécessité d’interagir de manière sociable (sans paraître sur une fréquence alternative) est inévitable, alors, il est temps de se référer au grand livre des excuses… La première est d’évoquer la grande fatigue due au surmenage (en se frottant les yeux pour le prouver), puis viennent le chlore de la piscine, l’allergie au pollen.. des classiques toujours plausibles, à condition que le comportement suive et que l’ensemble reste crédible.

Laisser un commentaire

Last cannabis post