Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Histoire de la White Widow | 🥇 Paradise Seeds

Histoire de la White Widow

  • White Widow : variété Indica ou Sativa ?
  • Qui est Ingemar, le ‘Père de la White Widow’ ?
  • Quelles sont les origines de la White Widow ?
  • Quel est l’effet de la White Widow ?

Cet article revient sur l’histoire de la célèbre White Widow. Dans le monde cannabique, il existe quelques variétés qui sont considérées comme patrimoine génétique fondamental et, il est évident que celle-ci a significativement influencé le développement du breeding de graines de Cannabis.

La White Widow est-elle une variété Indica ou Sativa ?

White Widow est un Hybride parfaitement équilibré : 50% Indica-50% Sativa. Le catalogue Paradise Seeds, propose une ‘White Widow IBL Originale’. Paradise n’est pas la seule banque de graine a produire cette variété souche mais la légitimité de l’héritage se voit dans l’annotation IBL. Cela signifie In-Bred-Line (lignée pure), l’ascendance de cette WW peut être retracée jusqu’à la plante originale. En effet, en 1996, Paradise a reçu en cadeau une paire de clones (mâle et femelle) de la part d’Ingemar, le breeder Néerlandais. C’était un an après la mise sur le marché des graines de WW et de l’incroyable enthousiasme suscité chez les cultivateurs de Cannabis.

Pourquoi l’Originale Withe Widow est-elle si célèbre ?

Paradise a commencé par utiliser la souche WW d’Ingemar comme blocs de construction pour plusieurs de ses variétés avant de décider de rendre la version originale accessible à tous les cultivateurs et breeders intéressés par la pureté de la génétique. Mais, qu’est-ce qui rend cette WW si spéciale? Et bien, à sa première sortie en 1995, elle a totalement changé la donne grâce à ses incroyables performances horticoles, son équilibre parfaitement balancé entre Indica et Sativa (50/50) et sa puissance. Ses atouts bien particuliers ont rapidement conquis l’ensemble des amateurs de Cannabis. Cette variété est la première de la lignée des ‘White’ (White shark, White Rhino, White Berry…) dont la caractéristique principale est l’épaisse couche de trichomes, le fameux manteau blanc.

Qui est Ingemar, le ‘Père de la White Widow’ ?

Ingemar est un cultivateur Néerlandais et un pionnier du breeding dont les connaissances et le savoir-faire se reconnaissent dans la qualité et la beauté de sa WW. Il commença à cultiver du Cannabis dans les années 80 et fut un des premiers défenseur du Cannabis thérapeutique, le fournissant gratuitement aux patients pendant la période où il perfectionnait sa variété. Il déclare qu’il n’utilisait que les fertilisants préparés par lui-même et affectionnait la culture outdoor car il voulait acclimater les variétés aux rudes conditions climatiques des Pays-Bas. Cela explique peut-être pourquoi l’originale White Widow IBL possède d’excellentes propriétés de résistances, spécialement contre la moisissure. Dans une interview de Grow Magazine, début des années 2000, Ingemar a révélé qu’il lui fallut six ans pour stabiliser sa WW. Elle est issue d’un croisement entre deux graines trouvées dans un hasch ‘roulé à la main’…

Quel est l’Effet de la White Widow ?

Même si Ingemar a toujours gardé la véritable origine secrète, la génétique de cette plante est connue pour être un croisement entre une femelle Sativa, landrace Brésilienne, et un mâle Hybride de Kerala (État du Sud de l’Inde). L’euphorie, l’énergie et la stimulation décrivent souvent les effets amenés par la WW. Mais c’est son apparence qui a vraiment captivé l’attention à l’époque et qui continue encore aujourd’hui d’inspirer l’admiration. Dans son interview, Ingemar rappelle aussi que le ‘Widow’ fait bien référence à l’araignée venimeuse (la veuve noire) et le ‘White’ à la couverture de trichomes extrêmement cristalline qui abonde sur les fleurs. Un redoutable couple Effet-Aspect.

Les graines de Cannabis Original White Widow IBL font parties des cultures courantes chez les cultivateurs. Pour certains, c’est l’appel d’un moment nostalgique et pour d’autres, c’est l’ensemble de ses superbes performances (de la facilité de gestion aux effets bienfaisants) qui entretiennent sa présence depuis toutes ces années. Pour en savoir davantage, le grow report de la White Widow est en ligne.

Laisser un commentaire

Last cannabis post