Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service
Cannabis et SSPT

L’histoire d’une Cultivatrice : Cannabis et SSPT

  • SSPT et l’histoire d’une usager de Cannabis médical
  • Qu’est-ce que le SSPT ?
  • Comment Sarah a découvert le Cannabis pour traiter le SSPT
  • Changer des pilules pour des plantes
  • Quelles sont les meilleures variétés de Cannabis pour le SSPT ?
  • Quel est l’avenir du Cannabis pour le traitement du SSPT ?

Paradise Seeds partage l’expérience d’une ancienne combattante Américaine qui a troqué ses pilules pharmaceutiques contre une plante médicinale. Durant ces dernières années, l’intérêt porté sur le potentiel du Cannabis en tant que traitement du SSPT (syndrome de stress post-traumatique) s’est considérablement accru.

SSPT et l’histoire d’une usager de Cannabis Médical

Ce mois-ci, Paradise s’entretient avec notre nouvelle ambassadrice-cultivatrice, Sarah Stenuf, une ancienne combattante Américaine ayant servi en Irak et en Afghanistan. Elle dirige une organisation à but non lucratif, Veterans Ananda, qui propose des retraites à fort impact de courte durée et des programmes d’accompagnement post-traumatique à long terme pour les membres des forces armées, les vétérans, les primo-intervenants et leurs familles.

Elle est également propriétaire d’Ananada Farms, une ferme de Chanvre située dans le nord de l’État de New York, aux États-Unis, et qui fournit le cadre de pratique pour les personnes suivant le programme Veterans Ananda. Les deux se combinent dans une approche holistique qui a pour cœur le bien-être social et la culture du Chanvre.

L'histoire d'une Cultivatrice : Cannabis et SSPT | 🥇 Paradise Seeds

Qu’est-ce que le SSPT ?

Le SSPT a toujours été répandu parmi les troupes de combat, mais incroyablement, il n’a été « officiellement » diagnostiqué qu’en 1980. Si ce trouble est généralement associé aux anciens combattants, une meilleure compréhension de ce syndrome a permis d’accepter que toute personne ayant subi un traumatisme peut être affectée par le SSPT.

Les symptômes sont variés mais comprennent généralement une grave anxiété, une dépression, des cauchemars et des flashbacks. La médecine conventionnelle prescrit un cocktail de solutions pharmaceutiques pour le traitement du SSPT, avec des médicaments tels que la paroxétine et la sertraline. Mais ceux-ci s’accompagnent souvent d’effets secondaires et, pour beaucoup de personnes atteintes, ne fonctionnent tout simplement pas.

L’histoire de Sarah : Comment elle a découvert le Cannabis pour traiter son SSPT

L’enthousiasme et l’énergie de Sarah ne correspondent pas du tout à la personne qu’elle était après avoir quitté l’armée, suite à un diagnostic de SSPT et souffrant de fréquentes crises d’épilepsie. « Quand je suis sortie de l’armée, je prenais une pléthore de médicaments (jusqu’à 13 types différents) et beaucoup d’entre eux aggravaient ma vie sociale et psychologique au lieu de l’améliorer, mais je faisais confiance aux médecins. C’était une période sombre. Je me sentais très seule, sans place dans le monde et sans mission. J’étais si mal en point que vivre me semblait plus effrayant que mourir. J’avais tellement peur de sortir de chez moi que j’ai développé une carence en vitamine D. C’était aussi grave que ça. »

Le chemin du changement a commencé lorsqu’un ami est passé avec un pochon de Cannabis. Sarah n’avait pas vraiment d’expérience préalable d’usage de la plante et, au début, elle la considérait comme une autre substance qui éloigne de la réalité. Mais, contrairement aux drogues et à l’alcool qu’elle consommait, le Cannabis avait un effet positif. « Plus je fumais, plus je me sentais bien dans ma peau et plus je commençais à réaliser que je n’avais peut-être pas besoin de tous les médicaments qu’on m’avait prescrits, et j’ai commencé à les éliminer de ma vie.

Je suis devenue curieuse à propos du Cannabis et j’ai voulu tout apprendre sur la plante afin de mieux comprendre ; j’ai appris à connaître les récepteurs endocannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes et leurs effets sur certaines maladies, notamment les crises d’épilepsie. En même temps, tout en sachant que le Cannabis m’aidait, j’avais besoin de trouver la méthode ou la routine qui fonctionnerait le mieux pour moi et mon corps – des choses comme la quantité à doser, quand le prendre, comment doser, etc. ».

Elle a trouvé son niveau de consommation et utilise désormais le Cannabis médical de manière plus préventive – par exemple en le prenant le matin pour une journée calme ou pour gérer l’anxiété avant une situation stressante (comme une réunion importante ou une rencontre sociale éprouvante).

Elle ne prend plus de médicaments pharmaceutiques, mais combine le Cannabis avec des médecines douces et traditionnelles tels que la thérapie par la parole et le yoga. « Le Cannabis m’a également permis de ne plus avoir de crises – les gens ne réalisent pas à quel point on se sent hors de contrôle de son propre corps dans ces cas-là.”

Quelles sont les meilleures variétés de Cannabis pour le SSPT ?

Sa préférence va aux variétés Indica. « J’aime les Indicas lourdes. Ce qui assomme la plupart des gens a tendance à me garder dans la moyenne toute la journée », ajoute-t-elle avec humour. Les variétés riches en THCV sont particulièrement utiles pour ses crises et le contrôle des spasmes et tremblements, mais elle trouve le CBG trop stimulant, réveillant son anxiété, et pour cette raison, elle évite également les Sativas.

Quel est l’avenir du Cannabis pour le traitement du SSPT ?

Comment envisage-t-elle l’avenir du Cannabis et le traitement du SSPT ? « Je vois davantage de recherches élaborées à partir des expériences et des prises de positions des vétérans, des médecins et des militaires actifs déjà significatives. De nombreuses associations d’anciens combattants s’efforcent d’en faire un traitement de première ligne et, dans le monde entier, de plus en plus d’ex-engagés viennent parler de leurs expériences. Ce sont évidemment des conversations honnêtes, venant de sources de confiance et qui sont donc écoutées. Conjointement à l’accent mis sur l’aspect militaire du SSPT, la conversation s’ouvre également au niveau civil, ce qui ne peut qu’être positif – tant pour les personnes atteintes que pour le financement de nouvelles recherches sur le sujet ».

Si le Cannabis n’est peut-être pas la panacée, Sarah attribue néanmoins à cette plante le mérite d’avoir transformé son existence et de lui avoir donné l’inspiration pour changer sa vie (ainsi qu’à sa famille qui l’a soutenue). Et par la même occasion, grâce à son travail avec les anciens combattants, pour tenter d’améliorer celle des autres.

Paradise Seeds soutient le libre choix des personnes à prendre soin d’elles-mêmes en s’accompagnant de la plante de Cannabis. Le Programme Médical de Paradise offre une réduction de 50 %, sur toutes les graines, pour les patients pouvant présenter une preuve appropriée.

Laisser un commentaire

Last cannabis post