Your Cart
 Google-reviews
Shipping Fast & Discreet shipping | Quality Finest Quality | Service Excellent service

Un guide sur le fimming des plantes de Cannabis

  • Plantes de Cannabis et Dominance Apicale
  • Cannabis : Topping vs Fimming
  • Les Avantages du Fimming du Cannabis
  • Comment faire un Fimming sur des plantes de Cannabis
  • Erreurs à éviter lors du Fimming du Cannabis

Il existe plusieurs façons de travailler les plantes de Cannabis durant la période de croissance (18/6), et l’une d’elles est une technique appelée le Fimming. Cette méthode basique encourage le développement d’une plante buissonneuse et compacte en floraison. Ce guide pas-à-pas explique comment pratiquer le fimming, décrit ses effets, ses bénéfices et les erreurs à éviter.

Les Plantes de Cannabis et la Dominance Apicale

Avant de parler fimming, il est important de connaître le principe de la dominance apicale. Pour une plante, comme le Cannabis, cela signifie une pousse dominante de la tige centrale. Celle-ci est provoquée par une hormone de croissance appelée auxine. Cette hormone est responsable de la pousse verticale et de la hauteur du stretch lors du passage de lumière en 12/12.

D’autres façons de détourner le flot d’auxine sont possibles en cultivant des plants de Cannabis. L’une est d’étêter (topping) ou de pincer le haut de la pousse centrale, en laissant les deux petites pousses auxiliaires grandir en paire symétrique.

Cannabis : Topping vs Fimming

La différence entre le fimming (coupe partielle) et le topping (étêtage) est la volonté de laisser 30% de la jeune pousse sur la plante au lieu de couper la tige. Cela permet à la plante de concentrer son énergie sur le feuillage restant et les branches latérales. L’origine du mot fimming vient d’un topping raté. Les cultivateurs échouant à retirer proprement les pousses supérieures finissaient par dire  » F… I missed ! “ Donnant fim/fimming, technique faisant désormais partie du vocabulaire et de l’horticulture du Cannabis dans le monde entier.

Les Avantages du Fimming pour le Cannabis

  • C’est une technique utile pour les espaces limités en hauteur car elle permet de maintenir les plantes petites, avec une canopée touffue et épaisse.
  • Elle occasionne très peu de stress à la plante et une seule taille suffit déjà à produire d’incroyables résultats (selon la variété cultivée).
  • Utiliser le fimming sur un plant de Cannabis est une excellente façon de favoriser la croissance des parties basses et d’obtenir une canopée uniforme en culture Scrog.
  • Les cultivateurs prévoyant de longues phases de croissance dans le but de faire fleurir des plantes massives peuvent appliquer cette technique plusieurs fois, en combinant au gré des besoins avec le topping (étêtage), le pruning (effeuillage), le palissage (LST) et le super-cropping (HST).
  • Le fimming des branches basses amène aussi sa contribution et permet d’éliminer les petits bourgeons pop-corn formés en phase de floraison.

Comment fonctionne le Fimming des plantes de Cannabis?

Le fimming agit sur la plante en perturbant temporairement le chemin de l’auxine. Une fois la sommité de pousse coupée, une période de 5-7 jours de récupération est nécessaire avant le retour à la croissance apicale. C’est à ce stade de phase végétative que la structure et l’aspect de la plante se décide, donnant une apparence plus dense, plus touffue et plus trapue.

En obligeant l’énergie de croissance, précédemment utilisée pour la pousse verticale, à se tourner vers le reste des branches latérales inférieures et les autres pousses secondaires, leur vitesse de croissance et de développement s’accélère grandement. Contrairement au topping, qui stoppe complètement la dominance apicale et produit des plus petits plants matures, le fimming permet un retour à une pousse normale après une semaine environ. La beauté avec cette technique du travail de la plante, outre sa facilité, est de pouvoir être utilisée plusieurs fois jusqu’au changement de lumière de passage en floraison.

Un Fimming correct

Etape #1: Utiliser une paire de ciseaux affutée, propre et stérile. De préférence nettoyé à l’alcool.

Etape #2: Attraper et rassembler gentiment, entre le pouce et l’index, les deux feuilles les plus hautes de la tige centrale (ou une autre).

Etape #3: Couper horizontalement, franchement et net, 70% de la pousse supérieure. Une coupe propre avec des ciseaux affutés et stérilisés est primordiale.

Etape #4: Ne plus toucher au bout de feuillage restant et laisser simplement la croissance revenir. La reprise de pousse verticale se fait normalement après 7 jours.

Etape #5: Répéter le fimming jusqu’à obtenir la forme du plant souhaitée. Employer cette technique une seule fois sur la tige principale, donne déjà de bons résultats. La reproduire sur les branches latérales, ce qui oblige à une plus longue phase de croissance (18/6), engendrera des plantes aux floraisons vraiment très lourdes.

Erreurs à éviter lors du fimming du Cannabis

– Faire du fimming en Floraison:

Cette technique de training ne peut se faire qu’en phase de croissance (18/6), lorsque les plantes ont le temps de se rétablir et de retourner à une pousse verticale normale. Faire du fimming lorsque les plantes produisent des bourgeons entraine un sérieux lot de stress et inhibe la production de fleurs.

– Utiliser des ciseaux émoussés:

L’astuce pour un bon fimming est d‘utiliser des ciseaux parfaitement propres et affûtés pour une coupe horizontale nette. Des ciseaux émoussés blessent davantage la plante et déséquilibre la quantité de feuillage laissée en pousse.

– Faire du fimming sur des  variétés Autoflo:

Utiliser la technique du fimming sur les variétés Autoflo n’est pas la meilleure idée à cause du ratio temps de croissance innée / temps de récupération du stress. Généralement cela donne des plantes rabougries avec peu de fleurs.

Laisser un commentaire

Last cannabis post